guidelogo.jpg - 9515 Bytes
Par Michelle Larivey, psychologue
Ressources en Développement

L'admiration
Une pseudo-émotion

| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde |
| Les quatre types d'expériences émotives | Pour explorer d'autres expériences émotives! |



Des exemples

  1. J'admire beaucoup mon collègue d'être capable de prendre des risques dans sa carrière pour poursuivre son rêve.

  2. Ma voisine a beaucoup de mérite. Elle est très responsable et courageuse d'élever seule ses quatre fils. Je l'admire beaucoup.

  3. J'admire la recherche d'excellence des athlètes olympiques.

Qu'est-ce que l'admiration ?

L'admiration est un jugement qui présente plusieurs caractéristiques. D'abord, elle porte toujours sur une dimension éthique ou sur une capacité acquise (psychique ou physique). On admire quelqu'un pour une réalisation exigeante. Et comme toute évaluation, le jugement admiratif est fait en fonction de nos propres valeurs.

L'admiration, s'applique toujours à une personne humaine et jamais à soi-même. Comme tout jugement, elle peut donner lieu à des sentiments ou des émotions: joie, ravissement, encouragement...

L'admiration implique toujours une distance par rapport à la personne admirée. La distance est de deux ordres: la connaissance partielle de la personne et une disparité avec soi (mais non pas avec ses valeurs).

Une connaissance partielle

Il n'y a probablement que les enfants qui peuvent admirer totalement une personne parce que l'écart entre ce qu'ils sont et ce qu'ils voient chez l'autre est considérable, et cela sur beaucoup de plans. Les adultes qui admirent "entièrement" une personne peuvent le faire parce qu'ils n'ont pas un accès total à elle. Si on y regarde de près, toutefois, on s'aperçoit que même dans ce cas, ils n'admirent que quelques dimensions.

En effet, l'admiration porte toujours sur des aspects précis, comme dans les exemples ci-haut: ce sont le courage, la capacité de faire de la place à ses aspirations ou le dévouement qui soulèvent mon admiration. Sous d'autres aspects, ces mêmes personnes peuvent me laisser indifférente et même me rebuter.

Une dissemblance avec soi

C'est le fait de trouver chez l'autre un comportement que je valorise qui suscite mon admiration. Mais il n'y a pas que cela. L'admiration marque aussi l'écart entre l'autre et moi: les capacités ou les comportements qui suscitent mon admiration ne sont pas actuellement à ma portée soit parce que mon niveau de développement ne me le permet pas encore, soit parce que je n'ai pas le courage ou la détermination de celui que j'admire.

Il n'est pas nécessaire que j'aie le même talent que celui que j'admire pour aspirer à être à sa hauteur. Car ce ne sont pas ses capacités en tant que telles que j'admire, mais bien les qualités morales qui en favorisent l'épanouissement. C'est ce qui me permet d'aspirer à les égaler dans un autre domaine pour lequel j'ai davantage de talents ou de motivation.


À quoi sert l'admiration ?

L'admiration est le signe qu'un comportement rencontre mes valeurs et stimule mes aspirations. Du même coup, elle signale un écart entre ce que j'admire et ce que je suis. Ce que j'admire est une source d'inspiration et me porte à vouloir réduire cet écart. Éveillée par le comportement de l'autre, je suis stimulée à aller plus loin dans une direction à laquelle j'accorde de la valeur.

Les jeunes ont besoin de héros qui suscitent leur admiration. Ces modèles permettent l'émergence des aspirations qui germent au fond de leur être et fournissent la stimulation nécessaire pour les poursuivre.



Pour en savoir plus sur les quatre types d'expériences émotives!

Pour explorer d'autres expériences émotives!


Couverture du livre
Voyez aussi:

La puissance des émotions
Par Michelle Larivey

Éditions de l'Homme, 2002
ISBN 2-7619-1702-2
334 pages, 26.95 $can

Préface Jacqueline C. Prud'homme, ts
psychanalyste, thérapeute familiale


ReD Tous droits réservés © 2000 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD