Guide des émotions
Par Michelle Larivey, psychologue
Ressources en Développement

Le désespoir
Une pseudo-émotion

| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde |
| Les quatre types d'expériences émotives | Pour explorer d'autres expériences émotives! |



Des exemples

  1. Mon enfant est condamné. Il n'y a plus de rémission possible à sa leucémie. Je suis désespéré.

  2. J'ai tout perdu, lors de la catastrophe. Je suis désespéré de me sortir de cette horrible situation.

Qu'est-ce que le désespoir ?

Le désespoir n'est pas une émotion; c'est une opinion chargée d'émotions ou un état émotif qui découle d'une perception. C'est l'état de la personne qui n'a plus d'espoir concernant une attente de la plus haute importance. Sa confiance d'obtenir ce à quoi elle tient est nulle.

Désespérer, c'est perdre l'espoir qu'on a déjà eu ou n'avoir aucune confiance d'obtenir ce que nous souhaitons. Dans certains cas donc, le désespoir implique une rupture, une perte. C'est ce qui se passe dans l'exemple 1 (jusqu'à maintenant, j'avais espéré que la rémission soit permanente). Dans d'autres cas, je ne vois tout simplement pas de possibilité. Dans l'exemple 2, je ne parviens absolument pas à imaginer comment je pourrais retrouver ma situation antérieure.

Le désespoir inclut toujours une impression d'impuissance. Il peut s'agir d'une impuissance réelle, comme dans le premier exemple. Mais elle peut-être aussi le résultat du découragement devant l'ampleur de la tâche à accomplir. Du creux de la vague, la pente m'apparaît insurmontable (exemple 2) même si elle ne l'est pas en réalité.

Le désespoir est aussi accompagné d'émotions. La tristesse est habituellement la plus apparente. La révolte ou la rage peuvent aussi être présentes, clairement ou de façon voilée. Elles peuvent, par exemple, prendre la forme d'un abattement ou d'une résignation devant la fatalité.

Le désespoir est une expérience différente de l'absence d'espoir. Le peu d'espoir que j'ai de gagner la loterie ou encore l'absence d'espoir de devenir un jour un écrivain à la mode n'est aucunement dramatique à mes yeux. Rien de cela n'est capital dans mon système de valeurs et c'est ce qui fait que je ne peux devenir désespérée à ces sujets.


À quoi sert le désespoir?

Le désespoir nous met en contact brutal avec nos limites, en particulier les limites du pouvoir qu'il nous est possible d'exercer. Les émotions qui accompagnent le désespoir nous ramènent à des expériences émotionnelles importantes pour nous. Il peut s'agir de réactions encore incomplètes à des situations passées, mais il peut aussi s'agir de réactions à des événements futurs qu'on appréhende. La tristesse, par exemple, peut rejoindre une perte antérieure ou une perte à venir. Il peut s'agir aussi de réactions aux limites que la situation nous force à affronter.



Pour en savoir plus sur les quatre types d'expériences émotives!

Pour explorer d'autres expériences émotives!


Couverture du livre
Voyez aussi:

La puissance des émotions
Par Michelle Larivey

Éditions de l'Homme, 2002
ISBN 2-7619-1702-2
334 pages, 26.95 $can

Préface Jacqueline C. Prud'homme, ts
psychanalyste, thérapeute familiale
ReD Tous droits réservés © 2000 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD