Guide des émotions
Par Michelle Larivey, psychologue
Ressources en Développement

La haine
Une émotion simple

| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde |
| Les quatre types d'expériences émotives | Pour explorer d'autres expériences émotives! |



Des synonymes

  • Détester
  • Abhorrer
  • Exécrer
    Des exemples

    1. Je hais mon mari à chaque fois qu'il me méprise.

    2. Je hais les profiteurs du système et ceux qui font des lois qui les encouragent.

    3. Je hais les araignées.

    Qu'est-ce que la haine ?

    La haine est l'envers de l'amour. La haine est une colère intense doublée de désirs malveillants: on voudrait que l'objet de notre haine ne puisse nous avoir causé du mal impunément. C'est une manifestation d'insatisfaction à l'égard d'un être ou d'une situation qui détient un pouvoir sur notre satisfaction.

    La haine est une émotion vécue surtout par rapport aux humains. Il arrive aussi qu'elle soit suscitée par un animal: c'est la peur ou le mal qu'il nous a déjà fait qui alors la suscite. Lorsqu'il s'agit d'objets ou de situations, on parlera de détestation ou d'exécration plutôt que de haine.


    À quoi sert la haine ?

    La haine nous renseigne sur notre insatisfaction. L'insatisfaction peut être de différentes natures, allant de la simple frustration ("elle me prive de ce que je désire le plus au monde") à l'outrage ("elle m'a humilié en public") jusqu'à un tort subi (sa décision est à l'origine de ma débandade financière").

    L'insatisfaction provoque habituellement des émotions de colère. Quelle différence y a-t-il entre la colère et la haine?

    Pour éprouver de la haine au lieu de la colère, il faut une certaine dépendance à l'égard de la source d'insatisfaction contre laquelle on en a. Cette dépendance peut être de nature affective, financière, politique..., l'effet est le même: on est à la merci de l'autre. L'épouse qui rage devant le mépris de son mari et qui le hait de la traiter ainsi réagit aussi fortement parce qu'elle attend l'opposé de lui (exemple #1). L'associé est lié au partenaire qui l'amène à la banqueroute. Les choix politiques de nos élus agissent petit à petit sur la mentalité de notre société, l'éloignant de plus en plus des valeurs auxquelles j'adhère (exemple #2).

    Le #3 est un exemple de haine liée à la peur. On déteste les araignées en général à la suite d'un événement désagréable vécu avec une d'entre elles. Il est possible aussi que l'araignée soit l'objet d'une phobie. Dans ce dernier cas, c'est une autre expérience émotive qui est transposée sur l'araignée. La haine à l'égard de l'insecte est ce qu'on appelle un déplacement (voir " La phobie démystifiée" à ce sujet).

    La haine est une émotion importante, comme toutes les émotions. C'est en la ressentant qu'on arrive à comprendre ce qui nous affecte réellement.



    Pour en savoir plus sur les quatre types d'expériences émotives!

    Pour explorer d'autres expériences émotives!


    Couverture du livre
    Voyez aussi:

    La puissance des émotions
    Par Michelle Larivey

    Éditions de l'Homme, 2002
    ISBN 2-7619-1702-2
    334 pages, 26.95 $can

    Préface Jacqueline C. Prud'homme, ts
    psychanalyste, thérapeute familiale


ReD Tous droits réservés © 2000 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD