Guide des émotions
Par Michelle Larivey, psychologue
Ressources en Développement

La rage
Une émotion simple

| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde |
| Les quatre types d'expériences émotives | Pour explorer d'autres expériences émotives! |



Des expériences émotives connexes


Des exemples

  1. Mon frère aîné a toujours le dessus sur moi. Cela m'enrage!

  2. Je lui répète la même chose depuis des années, mais ça passe comme sur le dos d'un canard. Son attitude m'enrage!

  3. Malgré les dangers que cela représente, je suis obligé d'attendre pour mon opération car on manque terriblement de personnel. J'ai beaucoup de rage à ce sujet, mais je n'y puis rien.

Qu'est-ce que la rage ?

La rage est une forme de colère. Sa particularité, c'est que le mécontentement est combiné à de l'impuissance. La rage est la forme particulière de colère qui est suscitée par l'impuissance à résoudre le problème. On se considère alors, à tort ou à raison, comme à la merci d'une personne ou d'une situation.


À quoi sert la rage?

Comme la colère, la rage nous signale qu'il y a un obstacle à notre satisfaction. Mais en plus, elle souligne notre impuissance devant cet empêchement. Nous croyons être sans moyens devant l'obstacle et c'est cette incapacité d'agir efficacement qui transforme notre énergie agressive en rage plus ou moins destructrice.

Dans le premier exemple, c'est l'inégalité de force entre mon frère et moi qui est l'obstacle à ce que j'aie parfois le dessus. Je lui en veux de toujours gagner et je suis enragé contre ma petitesse et ma faiblesse qui sont responsables de mes échecs et auxquelles je ne puis rien.

Le deuxième exemple met en lumière le fait que je me crois incapable d'atteindre l'autre. Après plusieurs tentatives, je suis persuadée que la clé est dans ses mains et que mon pouvoir de l'influencer est nul. Est-ce que j'y parviendrais si j'utilisais d'autres moyens? Le fait que je sois enragée permet de croire que je pense n'avoir ici aucun pouvoir sur ma satisfaction. C'est vraisemblablement cette conviction qui m'a amenée jusqu'ici à "répéter" simplement une solution inefficace.

Le troisième exemple fait aussi état de mon absence totale de pouvoir sur la situation. Mais dans cet exemple il y a en plus le fait que je me vis comme étant à leur merci; je n'ai pas d'alternative, pas de solution de rechange que je puisse envisager.

Rage et violence

Une autre caractéristique qui distingue la rage de la colère, c'est le fait qu'elle est associée à la violence. L'impuissance transforme l'énergie agressive en désir de destruction.

Plus la rage s'accumule, plus elle risque de se manifester par une action violente qui restera inefficace malgré son caractère destructeur. La décharge de la frustration ne donnera en effet aucun résultat utile car elle ne permettra pas de résoudre les obstacles à la satisfaction. Mais cette décharge violente apparaîtra éventuellement comme le seul remède disponible si on ne trouve aucune autre solution.

Pour la personne "enragée", il est important de trouver un exutoire à sa frustration. Autrement, l'accumulation pourra l'amener à "éclater" dans une action extrême dont les conséquences seraient beaucoup plus importantes que le soulagement temporaire de la tension que cet éclat aurait permis.


Pour en savoir plus sur les quatre types d'expériences émotives!

Pour explorer d'autres expériences émotives!


Couverture du livre
Voyez aussi:

La puissance des émotions
Par Michelle Larivey

Éditions de l'Homme, 2002
ISBN 2-7619-1702-2
334 pages, 26.95 $can

Préface Jacqueline C. Prud'homme, ts
psychanalyste, thérapeute familiale


ReD Tous droits réservés © 2000 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD