poèmes psychologue
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !
Vous cherchez de l'aide psychologique?

Nos services!
Nos publications!

Voyez les autres sections:

La lettre du Psy
Infopsy
Le guide des émotions
Le coffre d'outils
Images intérieures

Voyez aussi...

Quoi de neuf ?
Recherche sur ce site
Calendrier des activités
Qui est ReD ?
Communiquer avec nous

Vous êtes un professionnel de la santé mentale?

Nos services!

L'étau

Inspiré par celui qui, de tous les temps, connut l'angoisse.

| Avant d'imprimer ce poème | Mise en garde | D'autres textes poétiques! |



L’étau s’est forgé
sans pitié
coinçant
ma faible angoisse d’enfant.
Acier presque tranchant
autour de mon jeune coeur
affolé.

Affolé
par votre rudesse, ô père.
Brutalité
invisible à l’oeil.

Chaviré
dans l’inaccessible
lacéré
par l’oeil du blâme
emmuré
dans l’impénétrable
rabroué
par bouches rêches.


Depuis,
je ne vis que par l’angoisse.
Solitude tremblante
et ma tête pour seule compagne.

Ma tête qui tourne: chasser les douleurs!
Ma tête pleine: noyer les mémoires!
Ma tête laborieuse: inlassables pensées!
Ma tête folle; étourdi de la tête aux pieds.

Garder l’étau bien serré: je pourrais te battre!
Garder l’angoisse enfermée: je pourrais hurler!
Refermer l’étau: je pourrais glisser!

L’étau qui grandit avec moi
enserre de ses griffes folles
mon âme même
écrase de son acier froid
toutes mes jeunes flammes.


Jusqu’au jour

sous un oeil enfin doux
je déterre mes petits feux
rabougris
durs comme des os
mais vivants.

Commence à fondre l’étau.



Michelle Larivey
Novembre 2001


Voyez la suite :
"Dégager l'âme de l'étau "

Inspiré par celui qui, de tous les temps, connut l'angoisse.


Voyez aussi

Ravage et... Délivrance
Recueil de poèmes humanistes
(Préface de Jacques Salomé)

par Michelle Larivey, psychologue-poète


Pour réagir à ce texte poétique ou
en discuter avec les autres lecteurs:


La babillard électronique Infopsy

( Qu'est-ce que c'est ? )


Pour trouver d'autres textes poétiques!


ReD Tous droits réservés © 2001 par Michelle Larivey