poésie psychologie humaniste
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !
Vous cherchez de l'aide psychologique?

Nos services!
Nos publications!

Voyez les autres sections:

La lettre du Psy
Infopsy
Le guide des émotions
Le coffre d'outils
Images intérieures

Voyez aussi...

Quoi de neuf ?
Recherche sur ce site
Calendrier des activités
Qui est ReD ?
Communiquer avec nous

Vous êtes un professionnel de la santé mentale?

Nos services!

L'éveil du loup

Inspiré un homme qui a vaincu ses crises de panique
en cessant de se laisser manger la laine sur le dos

| Avant d'imprimer ce poème | Mise en garde | D'autres textes poétiques! |



Il était tapi
depuis tant de lunes
d’abord sous sa douceur d’enfant
puis sous sa raison d’homme
et la délicatesse de son coeur.

Jadis
sous les coups d’un père au ton écrasant
il filait dans un coin
plus tard
sous les gifles de l’épouse raidie
il courbe l’échine
(à cause du feu qui grandit toujours si on le fixe, dit-il).

...Grand homme au coeur de la cité
héros au royaume de la finance
mais coeur silencieux auprès des amours blessants...

C’est en agneau sacrifié que vit donc cet esprit puissant
cultivant la paix en baissant de plus en plus la voix (et l’oeil)
ignorant le ravage grandissant, aux piliers de son âme.

Il ne saisit pas que l’angoisse lui crie le sacrifice des agneaux
il se terre.
Il ne saisit pas que ses cauchemars sont des sursaut d’âme étouffée
il bouche ses oreilles.

Jusqu’à l’émergence du loup...


Surgi de ses entrailles
au soir d’une journée de courbettes
la bête le secoue, ébranlant ses songes et sa cage invisible
affolant au plus haut point, la brebis silencieuse.
De peur, il se noie quasi dans ses sueurs mais sans que le loup ne lâche prise

Abreuvée à ses forces jusqu’ici tamisées
la bête est magnifique d’intensité
comme la face caché de son coeur saignant .
Son oeil n’est point féroce
seulement projette sa force.
Sa gueule ne déchire point
seulement répond aux attaques mordantes.

La sensation à l’âme est si bonne
qu’en quelques nuits
il laisse le loup déloger la brebis
se jurant, jusqu’à ses racines,
de ne plus se briser pour la paix.


Michelle Larivey
novembre 2000


Voyez la suite :
"Les hauts et les bas du loup"

Inspiré par les tentatives progressives de celui qui choisit de se respecter
plutôt que de se laisser manger la laine sur le dos.


Voyez aussi

Ravage et... Délivrance
Recueil de poèmes humanistes
(Préface de Jacques Salomé)

par Michelle Larivey, psychologue-poète


Pour réagir à ce texte poétique ou
en discuter avec les autres lecteurs:


La babillard électronique Infopsy

( Qu'est-ce que c'est ? )


Pour trouver d'autres textes poétiques!


ReD Tous droits réservés © 2000 par Michelle Larivey