Aller au menu principal de redpsy.com
Ressources en Développement

Le site de l'Auto-développement
Une approche du courant humaniste

















Des articles qui vous éclaireront sur la vie psychique et les relations interpersonnelles. Tous écrits par des psychologues. Pour chacun, vous pouvez consulter les réponses aux questions des autres visiteurs et même, poser vos propres questions.




Titres des articles disponibles
Veuillez noter qu'en moyenne un sujet par mois est ajouté à la liste.


Les articles sont classés dans 4 sections:
Vie émotive| Relations interpersonnelles| Problèmes particuliers| Intervention



Vie émotive

À quoi servent les émotions ?
La vie d'une émotion (ou le processus vital d'adaptation) psychologie psychologue
Tristesse n'est pas dépression psychologie psychologue
La confiance en soi
Mieux ressentir pour mieux vivre
Les genres d'émotions
Fidèle à moi-même psychologie psychologue
Les chemins de la croissance
"La loi Rochon sur le tabac" Une atteinte à notre liberté ! (Commentaire)
Le bonheur (court texte)
Agressivité et affirmation psychologie psychologue
Colère et violence
Les résolutions (Réflexion)
L'enfant expressif
Pour une vie qui me colle à la peau !
Le dirigeant et ses émotions
Qu'est-ce que l'Auto-développement ?
La mort: un défi de la vie
Relever le défi de la mort
L'estime de soi
Comment développer l'estime de soi ?
Fuir ou affronter ses difficultés
La résilience, reflet de notre époque
Enseigner la résilience
Le psychologue humaniste
Les besoins humains
Reconnaître les vrais besoins
Répondre au vrai besoin


Relations interpersonnelles


La conquête de l'identité sexuelle
Je ne suis pas ton père!
Conflits interpersonnels au travail : I - Les malentendus
Conflits interpersonnels au travail : II - Les conflits d'intérêts
Conflits interpersonnels au travail : III - Les conflits de personnalité
Vouloir changer son conjoint
L'engagement amoureux
Homo affectivité
Résoudre son transfert
La jalousie amoureuse
L'amour contact
Évaluer la vitalité de ma relation de couple
Couple vivant 1 : lieu d'épanouissement
Les mythes amoureux: (1) Le grand amour
Les mythes amoureux: (2) L'amour inconditionnel
Les mythes amoureux: (3) La fidélité
Transfert et conquête de l'autonomie
Dépendance affective et besoins humains
Se renier par la "dépendance affective"
Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)
Querelles et chicanes dans le couple
Deuils et séparations
Les impasses du deuil
Ne vous séparez jamais sans...
Le transfert dans les relations
Aux sources du transfert
Les joies du transfert
Conquérir la liberté d'être soi-même
Transfert et droit de vivre
Les relations sur Internet
Mettre mes émotions au travail
Travailler avec mes émotions psychologie psychologue
Quand l'autre réagit mal psychologie psychologue
L'expression qui épanouit
Négocier avec un partenaire
L'enfant expressif
Compétition saine et malsaine : (1)Les moteurs de la compétition
Compétition saine et malsaine : (2)les ingrédients d'une saine compétition
Compétition saine et malsaine : (3)Compétition et évitement
Être victime ou non
L'alcoolisme d'un proche
Vivre heureux à deux
Les besoins humains
Reconnaître les vrais besoins
Répondre au vrai besoin


Problèmes particuliers


Je ne suis pas ton père!
Conflits interpersonnels au travail : I - Les malentendus
Conflits interpersonnels au travail : II - Les conflits d'intérêts
Conflits interpersonnels au travail : III - Les conflits de personnalité
La jalousie amoureuse
Tristesse n'est pas dépression psychologie psychologue
L’exercice physique: remède à la dépression?
Vieillir
Le burnout: prévention et solutions psychologie psychologue
Le branché compulsif
Comment vaincre la cyberdépendance ? (Satisfaction ou compulsion)
La "cyberdépendance": mythe ou réalité ?
Les recherches sur la cyberdépendance
Dépendance affective et besoins humains
Se renier par la "dépendance affective"
Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)
Transfert et conquête de l'autonomie
Deuils et séparations
Les impasses du deuil
L'anxiété et l'angoisse, les Vigiles de l'équilibre mental
La phobie démystifiée
Le stress: causes et solutions psychologie psychologue
Vaincre la migraine sans médicament psychologie psychologue
L'enfer insomniaque: comment en sortir vivant ?
La confiance en soi
Être victime ou non
Agressivité et affirmation psychologie psychologue
Colère et violence
La crise du verglas: un choc psychologique (Commentaire)
Les résolutions (Réflexion)
La mort: un défi de la vie
Relever le défi de la mort
L'estime de soi
Comment développer l'estime de soi ?
L'ivresse : la dérive des illusions
Fuir ou affronter ses difficultés
L'alcoolisme d'un proche
La résilience, reflet de notre époque
Enseigner la résilience


Intervention


L'auto-développement : 20 ans déjà
Les chemins de la croissance
Qu'est-ce que l'Auto-développement ?
L'auto-développement:Une stratégie d'instrumentation
Une théorie du vivant
Les services psychologiques sur Internet ; les limites actuelles
Les recherches sur la cyberdépendance
L’exercice physique: remède à la dépression?
e-thérapie: I - Réponses aux questions personnelles
e-thérapie: II - Les programmes Online
Choisir votre psychothérapeute
Enseigner la résilience
Le psychologue humaniste


Pour recevoir par courier électronique ces articles dès leur parution,
Il vous suffit de vous abonner à notre magazine électronique:
La lettre du psy


Retour au sommet






psychologie psychologue = extrait
 
Sommaires des articles disponibles
Veuillez noter qu'en moyenne un sujet par mois est ajouté à la liste.


Les articles sont classés sous 4 thèmes:
Vie émotive| Relations interpersonnelles| Problèmes particuliers| Intervention


 
Vie émotive


À quoi servent les émotions ?
Dans ce texte, vous découvrirez l'importance et l'utilité de ressentir nos émotions. Vous verrez à quoi elles servent, à quelles conditions elles peuvent devenir notre guide le plus sûr et quelle place on peut leur faire dans les situations normales de notre vie de tous les jours.
Par Jean Garneau , psychologue


Tristesse n'est pas dépression psychologie psychologue
La tristesse fait souvent peur. Pour beaucoup de gens, un chagrin intense ou prolongé est synonyme de dépression. La peine est-elle une émotion dangereuse? Peut-elle conduire à la dépression? À l'heure de la multiplication des diagnostics de "dépression" et des prescriptions d'antidépresseurs pour tout ébranlement psychique, il est utile de distinguer ces expériences et de comprendre leur fonction. Dans cet article, Michelle Larivey introduit un nouveau concept. Il décrit une forme d'épuisement émotionnel qu'on assimile habituellement à la dépression mais qui n'en est pas vraiment, même si les deux ont certains symptômes en commun. Elle appelle ce syndrome "l'usure par contention". L'usure par contention est une fatigue psychique qui se développe lorsqu'on retient ses émotions sur une période prolongée. Elle apparaît graduellement chez les personnes qui repoussent constamment certaines de leurs émotions, s'empêchent d'agir et de réagir d'une façon qui respecte ce qui est important pour eux.
Par Michelle Larivey , psychologue


La vie d'une émotion (ou le processus vital d'adaptation) psychologie psychologue
Lorsqu'elles se déroulent de façon adéquate, nos émotions nous guident vers la satisfaction et l'épanouissement. Mais si ce processus est faussé, elles ne peuvent jouer leur rôle et nous aboutissons dans des impasses. En connaissant bien l'évolution saine des expériences émotives, nous pouvons la favoriser chez nous-mêmes comme chez les autres. Voici enfin une explication complète du processus vital d'adaptation écrite à l'intention des non-spécialistes. Jean Garneau y explique en quoi consiste chaque étape nécessaire de ce déroulement, son utilité particulière et la façon de la favoriser. "À quoi servent les émotions" expliquait l'importance de la vie émotive; "La vie d'une émotion" permettra de comprendre comment procéder pour s'en servir efficacement.
Par Jean Garneau , psychologue


La confiance en soi
Qu'est-ce que la confiance en soi? Sur quoi repose-t-elle? Peut- on la développer à l'âge adulte ou est-ce que ça ne s'acquiert que dans l'enfance? Cette fameuse confiance en soi, celle qui fait que certaines personnes réussissent tout ce qu'elles entreprennent! Est-elle une qualité innée, l'aboutissement d'une enfance heureuse ou un résultat que nous pouvons obtenir par nos propres efforts? Jean Garneau explique de quoi est faite cette confiance, ses rapports avec l'estime de soi et les façons dont nous pouvons la développer à travers les activités de notre vie quotidienne.
Par Jean Garneau , psychologue


Mieux ressentir pour mieux vivre
Dans ce texte, vous découvrirez l'importance et l'utilité de ressentir vos émotions. Vous verrez que ressentir est une habileté qui se développe et vous découvrirez un nouveau moyen pour apprendre à ressentir: le programme Savoir Ressentir, une aide de haute qualité!
Par Jean Garneau , psychologue


Les genres d'émotions
Dans cet article, Michelle Larivey introduit une nouvelle section de nos publications. Il s'agit du guide des émotions qui donnera des explications précises sur la nature et l'utilité particulière de chaque expérience émotive. Dans cet article d'introduction, Michelle fournit une vision d'ensemble à partir de laquelle il sera possible de situer chaque émotion et de classer les différentes expériences émotives. Les émotions y sont distinguées des autres expériences qui les accompagnent parfois ou qui sont confondues avec elles (comme l'anxiété ou la culpabilité).
Par Michelle Larivey, psychologue


Fidèle à moi-même  psychologie psychologue
Nous voulons tous augmenter un peu ou beaucoup notre confiance en nous-même, notre estime de nous-même et notre sécurité intérieure. Saviez-vous que ces qualités tant recherchées ne sont pas des cadeaux du destin mais plutôt des résultats de notre façon d'agir? En fait, ce sont les effets que nous obtenons rapidement et de plus en plus lorsque nous choisissons d'être fidèle à nous- même. Comment y parvenir, à quoi exactement est-il important d'être fidèle?
Par Jean Garneau, psychologue


Les chemins de la croissance
Ce texte s'adresse principalement aux personnes qui s'occupent activement de leur développement personnel. Vous y verrez une description des principales étapes: Se faire une place, s'explorer, s'assumer ouvertement et résoudre ses transferts. Vous trouverez aussi des moyens efficaces de faciliter le passage d'une étape à une autre et les pièges à éviter!
Par Michelle Larivey, psychologue


"La loi Rochon sur le tabac" Une atteinte à notre liberté !
Jean Garneau réagit à "la loi Rochon sur le tabac" en tant que psychologue humaniste. Il est préoccupé par les conséquences d'une telle décision sur la liberté des citoyens. Il y voit un profond mépris de ces derniers et une subtile déshumanisation. Voyez pourquoi il croit qu'une loi imposant un même point de vue à tous est une atteinte profonde à notre liberté et par le fait même, à l'un de nos pouvoirs les plus précieux: le pouvoir de choisir notre vie.
Par Jean Garneau, psychologue


Le bonheur
Nous cherchons tous à être heureux. Pourtant, nous atteignons rarement le bonheur. Pourquoi est-il si rare qu'on y parvienne? Le bonheur est-il une expérience si complexe ou si étrange pour n'être accessible qu'à quelques êtres exceptionnels? Qu'est-ce que c'est, au juste?
Par Jean Garneau, psychologue


Agressivité et affirmation psychologie psychologue
La colère et l'agressivité sont des expériences trop souvent méprisées. Assimilées à la violence ou au manque de contrôle elles font partie des parias de la vie émotive. Pourtant l'agressivité est essentielle à la poursuite de nos objectifs de vie. Pourtant, la colère, comme toutes les autres émotions, joue un rôle important pour nous informer des obstacles à notre satisfaction. Le texte distingue la colère, l'agressivité, la violence et l'hostilité. Il apporte également des précisions sur les déviations malsaines de l'agressivité et sur leurs conséquences au plan personnel et interpersonnel.
Par Michelle Larivey, psychologue


Colère et violence
Comment éviter les débordements de colère intempestifs? Comment canaliser sa colère pour la rendre créatrice? Comment empêcher sa colère de devenir destructrice? Quelles sont les sources les plus courantes de la violence? Quel est le rôle de la violence impersonnelle à laquelle nous sommes exposés quotidiennement dans les médias?
Par Michelle Larivey, psychologue


Les résolutions
Pour plusieurs, la fin de l'année est l'occasion de faire un bilan et de prendre des résolutions pour le nouvel an.. En quoi consistent ces résolutions et qu'est-ce qu'elles visent à accomplir? Permettez-moi de vous proposer une brève réflexion à ce sujet.
Par Jean Garneau, psychologue


L'enfant expressif
Jean Garneau rapporte les propos de Geneviève Van Houtte, une psychologue qui a travaillé pendant 25 ans en milieu scolaire avec les enfants, les parents et les éducateurs. Quelle place doit prendre l'expression chez les enfants? Quelle est son importance particulière? Comment peut-on aider l'enfant à développer ses outils d'expression? Comment considérer les difficultés d'expression et le refus d'exprimer. Quelles sont les qualités d'une expression réussie et comment pouvons-nous les déceler? Voici quelques-unes des questions auxquelles cet entretien apporte des réponses. Cet article s'adresse aux parent comme aux éducateurs. Il propose une vision qui sort des recettes populaires trop simples pour situer l'expression au coeur du développement de l'identité et de la compétence interpersonnelle. Il montre comment l'adulte peut aider l'enfant et l'adolescent à passer d'une vision égocentrique de la réalité à une compréhension de la réciprocité nécessaire aux relations humaines.
Par Geneviève Van Houtte, psychologue


Pour une vie qui me colle à la peau !
En Auto-développement, nous visons l’atteinte d’une vie pleinement satisfaisante. Mais que faut-il à notre existence pour atteindre une telle qualité ? Nous constatons que les gens sont satisfaits de leur vie lorsqu’ils arrivent à répondre à leurs besoins importants. Il suffit souvent qu’un seul d’entre eux ne soit pas comblé pour rendre une vie insatisfaisante. Pour atteindre un bien-être physique, nous devons nous occuper de répondre à nos besoins physiques (se nourrir, se reposer, etc.). Il en va de même pour le bien-être psychologique. Nous devons répondre à nos besoins psychologiques! Cet article vous présentera comment vous pouvez rendre votre vie satisfaisante. Évidemment, les besoins sont au coeur de cette quête...
Par Karène Larocque, psychologue


Le dirigeant et ses émotions
La vie émotive a mauvaise réputation auprès des gestionnaires. Les émotions surviennent au mauvais moment, elles ont tendance à devenir explosives et à nous faire commettre les pires gaffes. Comme leurs subalternes, les gestionnaires estiment souvent qu'il vaut mieux garder leurs émotions hors du milieu de travail. C'est ce qui fait qu'il s'agit bien souvent de leur ressource la moins développée et la plus mal exploitée. Jean Garneau explique dans cet article comment le gestionnaire peut se servir efficacement de ses émotions pour s'informer sur lui-même, son entreprise, ses subalternes et les situations qu'il rencontre. Il indique également comment les émotions peuvent l'aider à comprendre, au- delà des apparences et des simulations, ce qui se passe vraiment dans son environnement. Il démontre enfin comment les émotions sont une ressources essentielle pour exercer vraiment le leadership nécessaire à toute personne investie d'un pouvoir officiel.
Par Jean Garneau, psychologue


Qu'est-ce que l'Auto-développement ?
Enfin une présentation simple de l'Auto-développement à l'intention de ceux qui pourraient en profiter. Karène Larocque nous présente sa propre synthèse de cette approche thérapeutique humaniste qui met l'accent sur l'utilisation des ressources de la personne et son épanouissement optimal comme individu vivant unique. Parce qu'elle travaille depuis plusieurs années avec les créateurs de l'approche, Karène Larocque est capable d'en présenter une vision toute personnelle qui demeure néanmoins profondément fidèle à la pensée de ses créateurs. Dans cet article qui inclut tout l'essentiel sans nous perdre dans les détails ou les subtilités qui n'intéressent que les spécialistes, elle cerne avec précision les caractéristiques qui distinguent l'Auto-développement. Elle en présente les buts typiques et les stratégies fondamentales. Elle en illustre la pratique en présentant plusieurs des moyens qu'elle utilise avec ses clients et en indiquant concrètement en quoi consiste l'instrumentation, le tout illustré par un exemple éloquent inspiré de son travail clinique. L'auto-développement vu de l'intérieur!
Par Karène Larocque, psychologue


La mort: un défi de la vie
Pour tout être vivant, la mort est une réalité inéluctable: sa vie s'achèvera tôt ou tard par une mort définitive. Cet aspect de l'existence est un des défis les plus difficiles que la vie nous propose. Il peut sembler totalement désespérant et absurde à celui qui refuse d'y faire face et de l'assumer complètement. Mais pour celui qui parvient à accepter vraiment cette réalité, c'est toute la valeur de la vie, du présent, des relations interpersonnelles et du développement personnel qui se trouve changée. Jean Garneau présente dans cet article le volet le plus fondamental d'une vision de l'existence humaine pleinement assumée. Il fournit par la même occasion des éléments de réflexion essentiels pour examiner les fonctions psychiques de la vie éternelle promise par la plupart des religions, ainsi que de plusieurs vertus généralement reconnues, notamment l'altruisme et le sacrifice.
Par Jean Garneau, psychologue


Relever le défi de la mort
Cet article est la suite de "La mort: un défi de la vie". Il ne devrait être lu que par les personnes qui connaissent déjà le précédent. Ce dernier présentait les principales formes du déni de la mort en décrivant les divers évitements particuliers qui le motivent. Celui-ci porte sur la saine acceptation de cette réalité fondamentale; il explique comment on peut relever avec succès le défi existentiel que la mort nous présente et quels sont les bénéfices pour la personne qui le relève.
Par Jean Garneau, psychologue


L'estime de soi
Cet article présente ce qu'est l'estime de soi et son importance pour la qualité de notre vie.  Vous pourrez répondre à une auto-évaluation qui vous préparera à la suite : comment développer l'estime de soi?
Par Michelle Larivey, psychologue


Comment développer l'estime de soi ?
Cet article est la suite de "L'estime de soi".  Il explique comment conserver et rehausser l'estime de soi. Voyez  les actions nécessaires pour développer l'estime de soi : m'autoriser à avoir mes émotions et mes besoins, respecter qui je suis, utiliser mes talents et capacités et adopter certaines attitudes propices au développement de l'estime de soi.
Par Michelle Larivey, psychologue


Fuir ou affronter ses difficultés
Les difficultés font partie de la vie; elles ne sont pas optionnelles. Mais quand nous y sommes confrontés, deux options sont toujours disponibles: éviter ou faire face. Peu importe la difficulté à laquelle nous sommes confrontés, nous avons toujours le choix entre la concevoir comme un mur infranchissable ou l'aborder comme un défi à relever. Selon l'attitude que nous adoptons, les résultats sont différents. Que ce soit consciemment ou non, nous faisons toujours ce choix et nous vivons avec ses conséquences. Cet article vous invite à le faire de façon plus éclairée en examinant clairement les conséquences de chacune des deux options.
Par Karène Larocque, psychologue


La résilience, reflet de notre époque
En psychologie, le terme 'résilience' désigne la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Dans cet article, Jean Garneau tente de mettre en lumière les aspects les plus importants de cette notion et d’expliquer pourquoi elle est particulièrement utile à ce moment-ci de l’histoire.
Par Jean Garneau, psychologue


Enseigner la résilience
Dans ce deuxième articles sur la résilience, le psychologue Jean Garneau tente de montrer comment nous pouvons contribuer activement au développement de la résilience chez les personnes qui sont exposées à des traumatismes ou à des épreuves graves.
Par Jean Garneau, psychologue


Le psychologue humaniste
Le psychologue Jean Garneau définit le coeur de la psychologie humaniste, au-delà des différences d’écoles et des techniques particulières. Il présente les implications principales d'accorder la place centrale à la personne humaine.
Par Jean Garneau, psychologue


Les besoins humains
Nous avons tendance à regrouper un grand nombre d’expériences sous le concept de besoin: caprices, désirs, pulsions, préférences, envies, goûts, manques, etc. Cet article amène des précisions importantes concernant les besoins humains. Il clarifie ce qu'est un besoin et présente quelques typologies pour s'y retrouver.
Par Jean Garneau, psychologue


Reconnaître les vrais besoins
Dans cette deuxième partie, le psychologue Jean Garneau présente une conception qui cherche à identifier les dimensions les plus importantes à considérer pour l’identification des besoins : Vital ou optionnel? Permanent ou variable? Instinct ou liberté? Universels? Il présente aussi des distinsctions importantes : Besoins appris et besoins acquis; besoins et moyen; demandes et obligations.
Par Jean Garneau, psychologue


Répondre au vrai besoin
Dans cette troisième partie, le psychologue Jean Garneau présente une façon concrète de bien identifier notre besoin réel lorsqu’il ne s’impose pas clairement à nous et (2) découvrir comment nous pouvons tenir compte de notre besoin lorsque nous l’avons bien identifié.
Par Jean Garneau, psychologue


  Relations interpersonnelles


La conquête de l'identité sexuelle
Comme toutes les autres dimensions de notre être psychique, notre identité sexuelle ne nous est pas donnée d'emblée. Conquérir notre identité sexuelle consiste à gagner la liberté de vivre notre expérience sexuelle. Dans cet article, on nous explique en quoi consiste cette conquête. Par Michelle Larivey, psychologue


Je ne suis pas ton père!
Lorsque les blessures du passé se répètent dans nos relations importantes (amour/amitié)! Comment résoudre ces répétitions? Comment je peux coopérer pour aider à résoudre ces difficultés lorsque mon chum me prend pour sa mère ou ma blonde pour son père? Quels sont les pièges à éviter? Par Michelle Larivey, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : I - Les malentendus
Cette série d'article tente de mieux comprendre les différents types de conflits en milieu de travail. Ce premier article traite des malentendus : Qu'est-ce qu'un malentendu? Comment les résoudre?
Par Jean Garneau, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : II - Les conflits d'intérêts
Deuxième article de la série. Lorsque les intérêts de deux personnes sont en contradiction, il y a conflit d'intérêt. Lorsque ces conflits d'intérêts deviennent graves, se compliquent ou se détériorent, ils en viennent facilement à entraîner des problèmes coûteux pour l'entreprise et pour les personnes impliquées. Que se passe-t-il? Comment prévenir? Comment résoudre?
Par Jean Garneau, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : III - Les conflits de personnalité
Troisième article de la série. Les conflits de personnalités sont les plus difficiles à résoudre. Souffrants pour les individus impliqués et pour ceux qui en sont témoin, ils peuvent être résolus même dans le contexte du travail! Vous trouverez ici une explication de la nature de ces conflits ainsi que des pistes de travail à la personne qui désire résoudre ses conflits de personnalités ainsi qu’au gestionnaire qui veut en limiter les inconvénients.
Par Jean Garneau, psychologue


Vouloir changer son conjoint
Cet objectif consomme souvent une énergie considérable tout en engendrant des frustrations énormes chez les deux conjoints. Quelles sont les raisons cachées qui nous poussent à déployer des efforts soutenus à cette fin? Nous verrons dans ce texte comment le fait de mettre l'accent sur le changement du conjoint est la plupart du temps un moyen d'éviter les sujets cruciaux.
Par Michelle Larivey, psychologue


L'engagement amoureux
Un point de vue sur la relation amoureuse. S'investir dans une relation et s'y abandonner. L'engagement refusé: un faux problème. Comment faire autrement?
Par Michelle Larivey, psychologue


Homo affectivité
Tous les humains, tout au long de leur vie, ont des besoins affectifs auxquels il est important de répondre. Pendant leur enfance, c'est surtout auprès de leurs parents qu'ils cherchent à combler les plus importants. Mais devenus adultes, c'est en grande partie dans leurs relations amoureuses qu'ils recherchent les réponses. Pourquoi certains d'entre nous se tournent-ils vers des partenaire du même sexe pour combler ces besoins? Quelle est la place réelle de la sexualité dans l'expression et la satisfaction de ceux-ci? Devons-nous chercher les réponses plus loin que dans les gênes, les hormones, les neurotransmetteurs ou les pressions du milieu? Depuis qu'elle est psychologue, Michelle Larivey étudie la façon dont les personnes s'y prennent pour combler leurs besoins affectifs. Sans prétendre résoudre toute la question, elle puise dans son expérience clinique pour tenter d'apporter un éclairage supplémentaire sur les choix amoureux. Elle en vient notamment à la conclusion qu'il n'y a pas vraiment de différence entre les besoins de ceux qui se qualifient d'hétérosexuels et ceux qui se considèrent homosexuels. Dans les deux cas elle explique par certains facteurs affectifs et transférentiels la recherche d'intimité et l'attrait sexuel.
Par Michelle Larivey, psychologue


Résoudre son transfert
Dès le début d’une relation amoureuse, on peut identifier un besoin affectif important qui en est l’enjeu central. Ce besoin est toujours de nature transférentielle. Que la relation réponde ou non à ce besoin, elle peut toujours servir de terrain pour résoudre le transfert.
La résolution du transfert est une démarche simple, mais elle semble bien complexe à celui qui n’en connaît pas bien les étapes ou ne possède pas les habiletés nécessaires. En fait, c’est la démarche de développement personnel qui suscite le plus de résistances après celle du renversement du déni existentiel. Mais la personne qui le veut vraiment peut se servir abondamment des situations de la vie de tous les jours pour parvenir à sa résolution. Qu’elle bénéficie ou non de l’aide d’un psychothérapeute, une partie importante de la résolution doit se dérouler dans le contexte des relations qui tissent sa vie quotidienne.
Par Michelle Larivey, psychologue


La jalousie amoureuse
La jalousie est souvent considérée d'emblée comme une émotion malsaine. En réalité, il s'agit d'une émotion au même titre que les autres, ni saine ni malsaine en soi. Sa fonction est la même que celle des autres émotions: nous renseigner sur nos besoins. Ce qui pose un problème dans le cas de la jalousie, comme avec certaines autres émotions, ce sont plutôt les conduites morbides et dangereuses qui en découlent souvent.Dans cet article, Michelle Larivey explique en quoi la jalousie est précieuse et peut être utilisée d'une façon constructive, qu'il s'agisse de rivalité ou de possessivité. Elle explique également ce qui nous amène à des choix destructeurs, pouvant aller jusqu'au meurtre. Enfin, elle indique des voies de travail sur nous-mêmes pour que les expériences de jalousie puissent devenir des occasions de croissance plutôt que de stagnation, de détérioration ou de destruction.
Par Michelle Larivey, psychologue


L'amour contact
Dans la série d'articles sur les mythes amoureux, il faut une description de ce que la relation amoureuse peut être lorsqu'elle n'est pas détournée par des joutes stériles ou des illusions néfastes. Selon Jean Garneau, l'amour est un sport de contact: une activité à la fois physique, mentale et émotive où deux êtres vraiment distincts se rencontrent. Ils peuvent être à la fois partenaires et adversaires, se rapprocher et s'éloigner, s'appuyer et se confronter. La qualité de la relation dépend directement de leur capacité de passer souplement d'un rôle à l'autre tout en demeurant, chacun, un individu à part entière. Cet article illustre comment le fait de cultiver le contact réel entre individus distincts et autonomes est le meilleur moyen de garder la relation amoureuse forte et vivante, créatrice de bien-être, de satisfaction et d'épanouissement individuel. Il s'agit d'une réponse aux mythes qui tuent souvent les amours naissantes, une réponse qui redonne à la vie le pouvoir qui lui revient.
Par Jean Garneau, psychologue


Évaluer la vitalité de ma relation de couple
La suite de l'article "L'amour contact". Dans cette prochaine partie, Jean Garneau définit les qualités essentielles qui rendent vivante une relation amoureuse. Il présente une série d'indices permettant d'évaluer la vitalité de la relation. Pour compléter cette étude, il présente une auto-évaluation qui permet d'identifier les dimensions vivantes et non-vivantes de la relation de couple. Ensuite, il propose des moyens concrets qui permettent d'améliorer la qualité du contact lorsque la relation n'est pas aussi vivante qu'on le souhaite. De cette façon il nous aide non seulement à savoir si nos relations amoureuses se portent bien, mais aussi à choisir quoi faire pour les améliorer.
Par Jean Garneau, psychologue


Couple vivant 1 : lieu d'épanouissement
Cet article fait suite à "Évaluer la vitalité de ma relation de couple" et à l'outil d'auto-évaluation qui l'accompagne: "Évaluez la vitalité de votre couple". Il apporte des précisions sur l'épanouissement personnel que favorise la relation de couple. Il intéressera particulièrement les personnes qui souhaitent améliorer cette dimension de leurs relations amoureuses présentes ou à venir.
Par Jean Garneau, psychologue


Les mythes amoureux : (1) Le grand amour
Cet article est le premier d'une série sur les conceptions erronnées qui nuisent à notre vie amoureuse. Il montre comment le mythe du grand amour peut fausser nos relations avec nos intimes et nous condamner à des échecs répétés qui nous blessent et nous angoissent inutilement. Jean Garneau explique comment il faut, pour sortir de cette impasse, remplacer l'admiration par l'estime, les espoirs magiques par des satisfactions concrètes et la fusion symbiotique par le contact réel. Il explique aussi comment cette mauvaise définition de l'amour repose sur un déni de la solitude et des responsabilités qui en découlent ainsi que sur une recherche du droit d'exister. Ce sont ces fondements cachés qui constituent la clé en nous indiquant les défis essentiels qu'il nous faut relever pour abandonner ce mythe et le remplacer par une vision de l'amour qui conduit à l'épanouissement et à la satisfaction.
Par Jean Garneau, psychologue


Les mythes amoureux : (2) L'amour inconditionnel
Dans ce deuxième article de la série sur les mythes qui nuisent à nos relations amoureuses, Jean Garneau traite de l'amour inconditionnel qui sert d'idéal à bien des conjoints déçus. Mis en vedette par les vulgarisateurs inspirés des travaux de Carl Rogers dans les années 60, ce mirage tenace continue de nuire à l'établissement de relations authentiques favorables à l'épanouissement des partenaires et du couple. Pourquoi l'amour inconditionnel est-il voué à être faux ou aliénant non seulement pour l'aimant mais également pour l'aimé? Comment cette méthode conçue pour favoriser l'épanouissement personnel peut-elle devenir aussi nuisible? Par quoi remplacer cette norme impossible à atteindre? Voilà quelques-unes des questions auxquelles s'attaque cet article.
Par Jean Garneau, psychologue


Les mythes amoureux : (3) La fidélité
Pour un grand nombre de couples, la fidélité représente une garantie de la qualité de leur relation amoureuse. Pourtant, l’engagement à la fidélité est extrêmement pernicieux. Contrairement à ce qu’il prétend être (une preuve d’amour ainsi qu’un gage de solidité du couple et de la cellule familiale), il constitue le piège le plus dangereux pour le couple, pour les conjoints et pour la famille.
Par Jean Garneau, psychologue


Transfert et conquête de l'autonomie
Après avoir gagné, plus ou moins laborieusement, le droit d'avoir des besoins et des émotions, nous devons tous rencontrer un défi supplémentaire: le droit d'être une personne unique, différente des autres. Nous constatons en effet que les autres ne nous acceptent pas nécessairement tels que nous sommes et ne nous approuvent pas toujours. C'est avec les personnes qui nous importent le plus que nous vivons surtout cette déception. Il est bien normal que nos réactions soient vives et que nous leur reprochions de nous empêcher d'être nous-mêmes. Les accrochages ou les conflits stériles qui en découlent prennent alors de plus en plus de place dans ces relations, au point de nous conduire souvent à des ruptures complètes. Dans cet article, Michelle Larivey nous indique les voies qui permettent de résoudre ce dilemme. Elle décrit les méthodes usuelles qui conduisent à des impasses et présente celles qui permettent de relever avec succès le défi de l'autonomie personnelle.
Par Michelle Larivey, psychologue


Querelles et chicanes dans le couple
Les querelles sont-elles compatibles avec l'amour ou détruisent-elles les relations? Il suffit de soulever la question pour provoquer une discussion animée dans la plupart des groupes. Certains considèrent que les conflits sont destructeurs à cause des blessures qu'ils laissent chez les protagonistes. D'autres estiment que les querelles sont nécessaires à une vie de couple saine et harmonieuse. Dans cet article, la psychologue Michelle Larivey dénonce les principaux mythes concernant les querelles conjugales. En s'appuyant sur sa compréhension des phénomènes émotifs et de leurs fonctions vitales, elle fournit des balises pour distinguer les querelles malsaines de celles qui sont saines et nécessaires. Elle conclut en expliquant pourquoi les querelles conjugales sont non seulement inévitables mais encore plus nécessaires au développement de l'amour et de l'intimité.
Par Michelle Larivey, psychologue


Dépendance affective et besoins humains
Michelle Larivey souligne en quoi il est inexact et dangereux de traiter cette forme de recherche de l'amour comme une assuétude comparable à l'alcoolisme. Elle montre comment les solutions que suggère cette vision ne peuvent être efficaces. En s'inspirant de sa conception du transfert et des besoins, elle explique ce qu'il y a de "sain" dans cette recherche douloureuse qu'on appelle la "dépendance affective". Elle précise aussi les causes essentielles des impasses qu'on y rencontre souvent.
Par Michelle Larivey, psychologue


Se renier par la "dépendance affective"
Cet article fait suite à "Dépendance affective et besoins humains" où Michelle Larivey explique que ce n'est pas la dépendance elle-même qui maintient les personnes dites "dépendantes affectives" dans des relations stériles. C'est plutôt par un évitement fondamental qu'elles adoptent des comportements dysfonctionnels. On peut comprendre comment les personnes dites "dépendantes affectives" arrivent à se dissimuler aux autres ainsi qu'à elles-mêmes. On peut voir comment le fait de se renier ainsi est aliénant, comment ces personnes sont de moins en moins "quelqu'un" et se fient de plus en plus à l'autre pour le devenir. Car c'est là une impasse majeure de la "dépendance affective."
Par Michelle Larivey, psychologue


Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)
Dans le troisième article de cette série, Michelle Larivey propose des façons concrètes de renverser le processus d'aliénation pour sortir graduellement de la "dépendance affective". Reconnaissant qu'il s'agit d'une démarche longue et ardue, elle propose des moyens qu'on peut mettre en pratique tous les jours afin d'accélérer les progrès. Cette démarche graduelle s'appuie sur deux piliers fondamentaux: reconnaître ce qu'on vit réellement et développer sa capacité de porter son expérience devant des personnes importantes. Elle a pour but de renforcer son estime de soi et de se solidifier comme personne.
Par Michelle Larivey, psychologue


Deuils et séparations
Même si elles peuvent paraître différentes, les expériences du deuil et de la séparation se ressemblent profondément. Les deux nous obligent à un renoncement qui touche nos besoins psychiques les plus importants. La "sagesse populaire" propose plusieurs façons de réagir à ces situations: se distraire, passer à autre chose, transformer la peine en agressivité, trouver quelqu'un pour nous consoler, etc. Jean Garneau explique comment ces expériences peuvent devenir des occasions d'épanouissement pourvu qu'on en relève les défis fondamentaux. En mettant en lumière les forces profondes qui sont en jeu, il propose des pistes qui permettent de mieux vivre ces pertes et d'en tirer tout le potentiel de vie.
Par Jean Garneau, psychologue


Ne vous séparez jamais sans...
Dans ce texte vous découvrirez des moyens de contrer un processus de séparation entamé en désespoir de cause par deux amants déçus. Les inhibitions et les déformations de l'expression personnelle conduisent tôt ou tard à la séparation de corps ou de coeur. Transformer cette expression pour redonner vie à la relation...
Par Michelle Larivey, psychologue


Le transfert dans les relations
Plusieurs auteurs parlent de blessures du passé qui influent sur nos relations présentes. D'autres soulignent les scénarios répétitifs qui nous conduisent toujours dans les mêmes impasses. En fait, c'est notre "manière de vivre" nos expériences émotives avec l'autre qui est responsable des noeuds qui nous étouffent ou étouffent la relation. Pourquoi en est-il ainsi? Que faire pour dénouer ces noeuds?
Par Michelle Larivey, psychologue


Aux sources du transfert
Suite de: Le transfert dans les relations.
C'est dans nos relations les plus importantes, avec les personnes souvent les plus précieuses pour nous que nous développons une manière d'être qui produit des noeuds. Ces noeuds durcissent parfois au point de devenir incontournables. Le fait de ne pas les dénouer nous amène à des échecs ou à un forme d'adaptation où notre vitalité est laissée pour compte.Comment se forment ces noeuds ? Pourquoi existent-ils ? Quel est le rôle qu'ils peuvent jouer dans notre vie et notre développement psychique ?
Par Michelle Larivey, psychologue


Les joies du transfert
Découvrez en quoi consiste la résolution du transfert et les conditions nécessaires à sa résolution. Aussi : un exemple concret de résolution de transfert. Une démarche pour conquérir la liberté d'être soi!
Par Michelle Larivey, psychologue


Conquérir la liberté d'être soi-même
Suite de:Le transfert dans les relationsetAux sources du transfert.
Comment sortir des impasses que sont Le transfert dans les relations? Comment résoudre les "transferts" qui rendent nos relations trop tumultueuses et souvent décevantes? Faisant suite aux articles portant sur "les noeuds", Michelle Larivey explique par quel chemin on peut trouver l’harmonie et la satisfaction tant recherchées dans nos relations importantes. Elle évoque aussi les habiletés et les attitudes qu’il est nécessaire de développer pour réussir à dénouer nos noeuds à travers la vie quotidienne. L’enjeu: la liberté d’être vivant et d’être unique!
Par Michelle Larivey, psychologue


Transfert et droit de vivre
La liberté intérieure qui nous permet d'être nous-même ne peut se transmettre: on la conquiert. Quelles sont les étapes de cette conquête? Comment se fait-elle? Quelles sont les écueils les plus fréquents et les obstacles les plus courants que l'on rencontre à chaque niveau de cette quête de soi? Dans cet article, Michelle Larivey explique l'importance que revêt la conquête de la liberté d'être soi-même et son omniprésence dans nos relations avec les autres. Elle explique aussi comment il est possible de devenir conscient de cette démarche, habituellement faite à travers des "patterns" relationnels qui débouchent sur des noeuds. Enfin elle explicite comment on peut prendre en main ce cheminement et rendre nos tentatives de croissance plus efficientes.
Par Michelle Larivey, psychologue


Les relations sur Internet
Les relations établies par courrier électronique sont souvent très intenses. Plusieurs y trouvent avec beaucoup de satisfaction une ouverture et une authenticité qu'ils rencontrent rarement dans leurs autres relations. Pourtant, lorsque vient le moment où on veut transformer ces relations "virtuelles" et relations "face à face", l'adaptation est toujours difficile et les échecs sont fréquents. Jean Garneau propose dans cet article une explication des mécanismes psychiques qui sont en jeu.
Par Jean Garneau, psychologue


Mettre mes émotions au travail
Plusieurs personnes voient mal comment elles peuvent faire une place adéquate à leurs émotions dans leur milieu de travail. On se soucie des relations humaines et des communications en milieu de travail, des conflits interpersonnels, du stress ou de l'usure professionnelle et même des relations avec un patron exigeant, un employé ou un client difficile. Toutes ces préoccupations soulèvent la même question: comment utiliser nos émotions de façon réaliste et efficace dans notre environnement de travail.
Par Jean Garneau, psychologue


Travailler avec mes émotionspsychologie psychologue
Quelle place pouvons-nous faire à l'expression de nos émotions dans un contexte de travail? Est-il possible de tout exprimer? Comment déterminer quand il est opportun de dire ou de ne pas dire mon point de vue subjectif? Que faire quand mon expression est mal reçue? Comment éviter de blesser inutilement mes collègues?
Cet article fait suite à "Mettre mes émotions au travail". psychologie psychologue
Par Jean Garneau, psychologue


Quand l'autre réagit mal psychologie psychologue
Comment agir avec la personne qui réagit mal à notre expression? Que faire si l'autre nous en veut, nous ignore, nous fuit, nous blâme, nous ridiculise ou nous méprise? Que faire si l'autre est trop susceptible, comprend mal, boude, se plaint à d'autres? Une bonne compréhension des phénomènes émotifs interpersonnels permet souvent de trouver des solutions harmonieuses.
Cet article est une suite aux deux précédents qui portaient sur la place des émotions au travail. (Cf. "Mettre mes émotions au travail" et "Travailler avec mes émotions" ). Cependant, il s'applique tout autant dans les autres domaines de notre vie. Il porte sur les façons de tenir compte des réactions de notre entourage lorsque nous laissons plus de place à l'expression de nos émotions.
Par Jean Garneau, psychologue


L'expression qui épanouit
Parfois, l'expression est une libération qui renouvelle notre relation avec un être cher. On en sort grandi et plus vivant. Mais à d'autres moments, cette expression débouche sur un affrontement pénible d'où on sort blessé; on en vient même à couper le lien, au moins temporairement. Qu'est-ce qui fait la différence? Comment s'assurer de réussir une expression constructive et non destructrice? Comment vérifier si on a réussi son expression? C'est ce que Gaëtane LaPlante explique dans cet article.
Par Gaëtane LaPlante, psychologue


Négocier avec un partenaire
La négociation créatrice sur la base des besoins: une méthode qui rend désuètes les tactiques de négociation habituelles dont les plus dangereuses: le chantage et le compromis. Elle s'applique autant dans les relations intimes que dans les relations d'affaires. Une approche de négociation qui renforcit la relation!
Par Jean Garneau, psychologue


L'enfant expressif
Jean Garneau rapporte les propos de Geneviève Van Houtte, une psychologue qui a travaillé pendant 25 ans en milieu scolaire avec les enfants, les parents et les éducateurs. Quelle place doit prendre l'expression chez les enfants? Quelle est son importance particulière? Comment peut-on aider l'enfant à développer ses outils d'expression? Comment considérer les difficultés d'expression et le refus d'exprimer. Quelles sont les qualités d'une expression réussie et comment pouvons-nous les déceler? Voici quelques-unes des questions auxquelles cet entretien apporte des réponses. Cet article s'adresse aux parent comme aux éducateurs. Il propose une vision qui sort des recettes populaires trop simples pour situer l'expression au coeur du développement de l'identité et de la compétence interpersonnelle. Il montre comment l'adulte peut aider l'enfant et l'adolescent à passer d'une vision égocentrique de la réalité à une compréhension de la réciprocité nécessaire aux relations humaines.
Par Geneviève Van Houtte, psychologue


Compétition saine et malsaine :(1)Les moteurs de la compétition
Même si certains voudraient l’éliminer complètement de leur univers, la compétition fait partie de notre vie. Au travail, entre amis, dans le couple, entre frères et soeurs et même entre parents et enfants, on la voit apparaître à tout propos. Voyez comment la compétition est non seulement inhérente à la vie mais un important moteur de croissance! Découvrez aussi les trois genres de compétition saine.
Par Jean Garneau, psychologue


Compétition saine et malsaine :(2)Les ingrédients d'une saine compétition
Ceci est le deuxième article d'une série sur la compétition saine et malsaine.Ce deuxième article définit les ingrédients qui se retrouvent dans toute compétition saine 1) l'estime de l'adversaire, 2) une recherche d'excellence et 3) une acceptation de la liberté. Ceci aidera ensuite à mieux comprendre comment les formes malsaines de compétition sont en fait des évitements qui s'opposent à des caractéristiques de la vie elle-même.
Par Jean Garneau, psychologue


Compétition saine et malsaine :(3)Compétition et évitement
Cet article est le troisième d’une série sur la compétition malsaine. Les manifestations de la compétition ne sont pas toujours saines; il arrive souvent qu’elles soient plus destructrices que constructives. Pourquoi la compétition devient si souvent malsaine? Voyez des exemples typiques. Les motifs de la déviation: La peur de l’échec, peur de l’effort et peur de l’agressivité ou de l’intensité.
Par Jean Garneau, psychologue


Être victime ou non
Qu'est-ce qui fait que certaines personnes sont une cible facile pour ceux qui veulent abuser d'elles? En l'illustrant de plusieurs exemples concrets, Michelle Larivey décrit le jeu de forces et l'interaction pernicieuse qui s'établissent entre le "souffre-douleur" et son "bourreau". Elle explique pourquoi ces personnes tolèrent cette injustice et sont incapables de se défendre. Elle indique enfin comment il est possible d'agir sur la situation et même d'abandonner définitivement cette attitude de "victime consentante".
Par Michelle Larivey, psychologue


L'alcoolisme d'un proche
Vivre en couple avec un conjoint qui souffre d’un problème d’assuétude est un défi difficile à relever et même parfois insurmontable. Cet article vous offre une occasion de réfléchir sur les différentes avenues dans lesquelles nous entraîne cette dynamique familiale particulière. A l’aide de différents exemples, vous découvrirez les pièges à éviter et les attitudes saines qu’on peut adopter pour les contourner ou les désamorcer.
Par Bruno Roberge , psychologue


Vivre heureux à deux
Comment prendre en main sa vie amoureuse pour en faire une réussite? La psychologue Michelle Larivey explique combien il est important de trouver le bon partenaire et comment faire cette recherche. Aussi, vous verrez comment entretenir la relation ainsi que les erreurs à éviter pour être heureux à deux! Par Michelle Larivey, psychologue


Problèmes particuliers


Je ne suis pas ton père!
Lorsque les blessures du passé se répètent dans nos relations importantes (amour/amitié)! Comment résoudre ces répétitions? Comment je peux coopérer pour aider à résoudre ces difficultés lorsque mon chum me prend pour sa mère ou ma blonde pour son père? Quels sont les pièges à éviter? Par Michelle Larivey, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : I - Les malentendus
Cette série d'article tente de mieux comprendre les différents types de conflits en milieu de travail. Ce premier article traite des malentendus : Qu'est-ce qu'un malentendu? Comment les résoudre?
Par Jean Garneau, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : II - Les conflits d'intérêts
Deuxième article de la série. Lorsque les intérêts de deux personnes sont en contradiction, il y a conflit d'intérêt. Lorsque ces conflits d'intérêts deviennent graves, se compliquent ou se détériorent, ils en viennent facilement à entraîner des problèmes coûteux pour l'entreprise et pour les personnes impliquées. Que se passe-t-il? Comment prévenir? Comment résoudre?
Par Jean Garneau, psychologue


Conflits interpersonnels au travail : III - Les conflits de personnalité
Troisième article de la série. Les conflits de personnalités sont les plus difficiles à résoudre. Souffrants pour les individus impliqués et pour ceux qui en sont témoin, ils peuvent être résolus même dans le contexte du travail! Vous trouverez ici une explication de la nature de ces conflits ainsi que des pistes de travail à la personne qui désire résoudre ses conflits de personnalités ainsi qu’au gestionnaire qui veut en limiter les inconvénients.
Par Jean Garneau, psychologue


La jalousie amoureuse
La jalousie est souvent considérée d'emblée comme une émotion malsaine. En réalité, il s'agit d'une émotion au même titre que les autres, ni saine ni malsaine en soi. Sa fonction est la même que celle des autres émotions: nous renseigner sur nos besoins. Ce qui pose un problème dans le cas de la jalousie, comme avec certaines autres émotions, ce sont plutôt les conduites morbides et dangereuses qui en découlent souvent. Dans cet article, Michelle Larivey explique en quoi la jalousie est précieuse et peut être utilisée d'une façon constructive, qu'il s'agisse de rivalité ou de possessivité. Elle explique également ce qui nous amène à des choix destructeurs, pouvant aller jusqu'au meurtre. Enfin, elle indique des voies de travail sur nous-mêmes pour que les expériences de jalousie puissent devenir des occasions de croissance plutôt que de stagnation, de détérioration ou de destruction.
Par Michelle Larivey, psychologue


Tristesse n'est pas dépression psychologie psychologue
La tristesse fait souvent peur. Pour beaucoup de gens, un chagrin intense ou prolongé est synonyme de dépression. La peine est-elle une émotion dangereuse? Peut-elle conduire à la dépression? À l'heure de la multiplication des diagnostics de "dépression" et des prescriptions d'antidépresseurs pour tout ébranlement psychique, il est utile de distinguer ces expériences et de comprendre leur fonction. Dans cet article, Michelle Larivey introduit un nouveau concept. Il décrit une forme d'épuisement émotionnel qu'on assimile habituellement à la dépression mais qui n'en est pas vraiment, même si les deux ont certains symptômes en commun. Elle appelle ce syndrome "l'usure par contention". L'usure par contention est une fatigue psychique qui se développe lorsqu'on retient ses émotions sur une période prolongée. Elle apparaît graduellement chez les personnes qui repoussent constamment certaines de leurs émotions, s'empêchent d'agir et de réagir d'une façon qui respecte ce qui est important pour eux.
Par Michelle Larivey , psychologue


L’exercice physique: remède à la dépression?
On a plusieurs fois démontré que les nouveaux antidépresseurs sont efficaces pour soulager les symptômes de la dépression majeure. Mais il semble qu'une autre solution soit aussi efficace tout en évitant les effets secondaires du médicament et en promettant un taux de rechute très inférieur. Jean Garneau commente les résultats d'une recherche récente.
Par Jean Garneau , psychologue


Vieillir
La vieillesse est une réalité qui nous touche tous, que nous le sachions ou non. Plus on avance en âge, plus elle s'impose à notre conscience malgré le fait qu'on cherche généralement à l'éviter. Notre corps est souvent le premier à nous lancer des avertissements qui deviennent de plus en plus insistants. C'est ensuite notre vie sociale et familiale qui nous force à en prendre conscience. Plus on va, plus la vieillesse devient incontournable. Quelles sont les raisons fondamentales pour lesquelles nous sommes si souvent portés à nier cette réalité? Quels sont les défis que l'âge nous apporte à tous, tôt ou tard? Comment est-il possible de vivre cette tranche de vie d'une façon satisfaisante, enrichissante ou même épanouissante? Jean Garneau présente dans cet article ses réflexions de psychologue humaniste sur ces troublantes questions.
Par Jean Garneau, psychologue


Le burnout: prévention et solutions psychologie psychologue
Le rythme accéléré, les budgets plus serrés, les exigences croissantes font de plusieurs milieux de travail des endroits propices au burnout. Mais cet épuisement n'est pas le seul aboutissement possible. Certains parviennent à demeurer en santé malgré un contexte qui en conduit plusieurs au congé de maladie prolongé. Qu'est-ce qui fait qu'on aboutit au burnout? Comment peut-on prévenir l'épuisement professionnel lorsqu'on travaille dans un domaine où les risques sont élevés. Qu'est-ce qui est le plus important pour en sortir lorsqu'on est déjà atteint? Jean Garneau tente de cerner les éléments essentiels qui font la différence entre un stress professionnel vécu sainement et celui qui conduit au burnout. À partir de cette compréhension, il propose des directions claires à ceux qui veulent éviter le burnout comme à ceux qui sont déjà atteints.
Par Jean Garneau, psychologue


Le branché compulsif
Grâce à la facilité des communications sans fils, la technologie envahit de plus en plus rapidement notre vie. Certains l'appellent Online Compulsive Disorder, d'autres parlent d'un 'pseudo déficit d'attention' dont le développement est stimulé par la technologie et le rythme de vie actuels. Tout ceci soulève une question troublante : les moyens de communications actuels sont-ils en train de tuer la communication entre les humains?
Par Jean Garneau, psychologue


La "cyberdépendance": mythe ou réalité ?
Les médias parlent beaucoup de la "cyberdépendance" et de ses dangers. On la compare à l'alcoolisme, à la toxicomanie et au "gambling" compulsif. On parle de familles et de mariages brisés, de carrières en décrépitude, de jeunes qui deviennent des criminels. Certaines recherches laissent croire que 6 ou même 10 pour cent des internautes en seraient sérieusement atteints. On voit apparaître des services et des centres pour le "traitement de cette maladie". Qu'en est-il au juste? Dans un groupe de trois articles, le psychologue Jean Garneau discute la valeur scientifique des recherches sur lesquelles s'appuient ces affirmations. Il se sert de son expérience clinique pour étudier les phénomènes qu'on attribue à cette nouvelle forme de "dépendance" et les replacer dans une perspective plus proche de la réalité psychique. Par un examen des sources de l'usage excessif d'Internet, il ouvre la porte à une compréhension de la nature réelle des problèmes qui s'y cachent. Il peut ainsi proposer des solutions plus pertinentes et plus efficaces que la simple transposition des méthodes de traitement de l'alcoolisme que plusieurs mettent de l'avant.
Par Jean Garneau, psychologue


Comment vaincre la cyberdépendance ? (Satisfaction ou compulsion)
Ceci est le dernier d'une série de trois articles sur la "cyberdépendance". Après avoir souligné le caractère non-scientifique des affirmations les plus répandues sur l'usage excessif d'Internet et sur la définition de cette "nouvelle maladie" (Dans "Les recherches sur la cyberdépendance"), Jean Garneau a expliqué les différences entre les "dépendances", les "compulsions" et les "excès". Il en a conclu que l'usage excessif d'Internet pouvait être un excès normal dû à la passion ou une compulsion apparemment incontrôlable (Dans "La "cyberdépendance": mythe ou réalité ? "). Dans ce troisième volet, il explique comment on peut se servir de son uage compulsif d'Internet pour orienter sa recherche de satisfaction réelle. Il invite le lecteur à s'appuyer sur une sérieuse auto-évaluation pour identifier les manques psychologiques importants qui se dissimulent derrière la compulsion. Il lui propose ensuite une façon de rechercher une meilleure satisfaction de ces besoins. La solution véritable intègre les avantages offerts par Internet, mais les enrichit par des moyens plus complets et plus efficaces.
Par Jean Garneau, psychologue


Dépendance affective et besoins humains
Michelle Larivey souligne en quoi il est inexact et dangereux de traiter cette forme de recherche de l'amour comme une assuétude comparable à l'alcoolisme. Elle montre comment les solutions que suggère cette vision ne peuvent être efficaces. En s'inspirant de sa conception du transfert et des besoins, elle explique ce qu'il y a de "sain" dans cette recherche douloureuse qu'on appelle la "dépendance affective". Elle précise aussi les causes essentielles des impasses qu'on y rencontre souvent.
Par Michelle Larivey, psychologue


Se renier par la "dépendance affective"
Cet article fait suite à "Dépendance affective et besoins humains" où Michelle Larivey explique que ce n'est pas la dépendance elle-même qui maintient les personnes dites "dépendantes affectives" dans des relations stériles. C'est plutôt par un évitement fondamental qu'elles adoptent des comportements dysfonctionnels. On peut comprendre comment les personnes dites "dépendantes affectives" arrivent à se dissimuler aux autres ainsi qu'à elles-mêmes. On peut voir comment le fait de se renier ainsi est aliénant, comment ces personnes sont de moins en moins "quelqu'un" et se fient de plus en plus à l'autre pour le devenir. Car c'est là une impasse majeure de la "dépendance affective."
Par Michelle Larivey, psychologue


Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)
Dans le troisième article de cette série, Michelle Larivey propose des façons concrètes de renverser le processus d'aliénation pour sortir graduellement de la "dépendance affective". Reconnaissant qu'il s'agit d'une démarche longue et ardue, elle propose des moyens qu'on peut mettre en pratique tous les jours afin d'accélérer les progrès. Cette démarche graduelle s'appuie sur deux piliers fondamentaux: reconnaître ce qu'on vit réellement et développer sa capacité de porter son expérience devant des personnes importantes. Elle a pour but de renforcer son estime de soi et de se solidifier comme personne.
Par Michelle Larivey, psychologue


Transfert et conquête de l'autonomie
Après avoir gagné, plus ou moins laborieusement, le droit d'avoir des besoins et des émotions, nous devons tous rencontrer un défi supplémentaire: le droit d'être une personne unique, différente des autres. Nous constatons en effet que les autres ne nous acceptent pas nécessairement tels que nous sommes et ne nous approuvent pas toujours. C'est avec les personnes qui nous importent le plus que nous vivons surtout cette déception. Il est bien normal que nos réactions soient vives et que nous leur reprochions de nous empêcher d'être nous-mêmes. Les accrochages ou les conflits stériles qui en découlent prennent alors de plus en plus de place dans ces relations, au point de nous conduire souvent à des ruptures complètes. Dans cet article, Michelle Larivey nous indique les voies qui permettent de résoudre ce dilemme. Elle décrit les méthodes usuelles qui conduisent à des impasses et présente celles qui permettent de relever avec succès le défi de l'autonomie personnelle.
Par Michelle Larivey, psychologue


Deuils et séparations
Même si elles peuvent paraître différentes, les expériences du deuil et de la séparation se ressemblent profondément. Les deux nous obligent à un renoncement qui touche nos besoins psychiques les plus importants. La "sagesse populaire" propose plusieurs façons de réagir à ces situations: se distraire, passer à autre chose, transformer la peine en agressivité, trouver quelqu'un pour nous consoler, etc. Jean Garneau explique comment ces expériences peuvent devenir des occasions d'épanouissement pourvu qu'on en relève les défis fondamentaux. En mettant en lumière les forces profondes qui sont en jeu, il propose des pistes qui permettent de mieux vivre ces pertes et d'en tirer tout le potentiel de vie.
Par Jean Garneau, psychologue


L'anxiété et l'angoisse, les Vigiles de l'équilibre mental
Les origines de l'anxiété et de l'angoisse et leurs manifestations. Coment elle se transforme en angoisse chronique. Qu'est-ce qui nous y prédispose ? Comment se servir de l'angoisse pour améliorer sa vie: pièges à éviter, méthode pratique.
Par Michelle Larivey, psychologue


La phobie démystifiée
La phobie est un mal qui empoisonne la vie de plusieurs. Voici un point de vue humaniste sur les phobies. À l'ère du traitement par le contrôle et la médication, la psychologue Michelle Larivey propose une démarche qui permet de comprendre l'origine de ce symptôme et de s'attaquer au vrai problème pour "résoudre" la phobie.
Par Michelle Larivey, psychologue


Vaincre la migraine sans médicament psychologie psychologue
La migraine est un enfer qui, chez certains, dure une vie entière. Elle est souvent la manifestation d'une lutte intérieure. Dans ces cas, les médicaments peuvent soulager le symptôme, mais la bataille demeure en plan et se manifestera à nouveau, sous peu. Est-il possible de se guérir de ses migraines au lieu de simplement les soulager ?
Par Michelle Larivey, psychologue


L'enfer insomniaque: comment en sortir vivant ?
Pour les personnes qui en souffrent régulièrement, l'insomnie peut devenir un véritable enfer. Un cercle vicieux interminable où se côtoient l'inquiétude et l'épuisement. Cet article aide à comprendre en quoi consiste l'insomnie et sur quoi elle repose. Il distingue différents types d'insomnie et leurs manifestations respectives. Il explique pourquoi certaines solutions sont inefficaces et comment on peut procéder pour résoudre le problème.
Par Gaëtane La Plante, psychologue


Le stress: causes et solutions psychologie psychologue
La même situation peut être source de plaisir et d’excitation ou engendrer un stress chronique qui nous conduira à diverses maladies psychologiques et physiques. C’est la façon de canaliser nos énergies naturelles devant les situations d’urgence qui fait la différence.En comprenant bien les origines du stress et les mécanismes qui l’engendrent, il est possible de dépasser les solutions classiques qui ne s’attaquent qu’aux symptômes. On peut alors adopter une méthode de gestion de soi et de sa situation qui agit sur les causes de notre stress et l’empêchent de devenir chronique.
Par
Jean Garneau
, psychologue


Agressivité et affirmation psychologie psychologue
La colère et l'agressivité sont des expériences trop souvent méprisées. Assimilées à la violence ou au manque de contrôle elles font partie des parias de la vie émotive. Pourtant l'agressivité est essentielle à la poursuite de nos objectifs de vie. Pourtant, la colère, comme toutes les autres émotions, joue un rôle important pour nous informer des obstacles à notre satisfaction. Le texte distingue la colère, l'agressivité, la violence et l'hostilité. Il apporte également des précisions sur les déviations malsaines de l'agressivité et sur leurs conséquences au plan personnel et interpersonnel.
Par Michelle Larivey, psychologue


Colère et violence
Comment éviter les débordements de colère intempestifs? Comment canaliser sa colère pour la rendre créatrice? Comment empêcher sa colère de devenir destructrice? Quelles sont les sources les plus courantes de la violence? Quel est le rôle de la violence impersonnelle à laquelle nous sommes exposés quotidiennement dans les médias?
Par Michelle Larivey, psychologue


La confiance en soi
Qu'est-ce que la confiance en soi? Sur quoi repose-t-elle? Peut- on la développer à l'âge adulte ou est-ce que ça ne s'acquiert que dans l'enfance? Cette fameuse confiance en soi, celle qui fait que certaines personnes réussissent tout ce qu'elles entreprennent! Est-elle une qualité innée, l'aboutissement d'une enfance heureuse ou un résultat que nous pouvons obtenir par nos propres efforts? Jean Garneau explique de quoi est faite cette confiance, ses rapports avec l'estime de soi et les façons dont nous pouvons la développer à travers les activités de notre vie quotidienne.
Par Jean Garneau , psychologue


Être victime ou non
Qu'est-ce qui fait que certaines personnes sont une cible facile pour ceux qui veulent abuser d'elles? En l'illustrant de plusieurs exemples concrets, Michelle Larivey décrit le jeu de forces et l'interaction pernicieuse qui s'établissent entre le "souffre-douleur" et son "bourreau". Elle explique pourquoi ces personnes tolèrent cette injustice et sont incapables de se défendre. Elle indique enfin comment il est possible d'agir sur la situation et même d'abandonner définitivement cette attitude de "victime consentante".
Par Michelle Larivey, psychologue


La crise du verglas: un choc psychologique
En janvier 1998, le Québec fut affligé par une tempête de verglas qui en a bouleversé plus d'un. Vous trouverez ici les réflexions de Jean Garneau considérant le problème sous l'angle du choc psychologique. Voyez les étapes à travers lesquelles nous devons passer pour rétablir l'équilibre ébranlé dans de telles situations. Cet article s'applique tout aussi bien à tout autre choc ou deuil vécu dans votre vie.
Par Jean Garneau, psychologue


Les résolutions
Pour plusieurs, la fin de l'année est l'occasion de faire un bilan et de prendre des résolutions pour le nouvel an.. En quoi consistent ces résolutions et qu'est-ce qu'elles visent à accomplir? Permettez-moi de vous proposer une brève réflexion à ce sujet.
Par Jean Garneau, psychologue


La mort: un défi de la vie
Pour tout être vivant, la mort est une réalité inéluctable: sa vie s'achèvera tôt ou tard par une mort définitive. Cet aspect de l'existence est un des défis les plus difficiles que la vie nous propose. Il peut sembler totalement désespérant et absurde à celui qui refuse d'y faire face et de l'assumer complètement. Mais pour celui qui parvient à accepter vraiment cette réalité, c'est toute la valeur de la vie, du présent, des relations interpersonnelles et du développement personnel qui se trouve changée. Jean Garneau présente dans cet article le volet le plus fondamental d'une vision de l'existence humaine pleinement assumée. Il fournit par la même occasion des éléments de réflexion essentiels pour examiner les fonctions psychiques de la vie éternelle promise par la plupart des religions, ainsi que de plusieurs vertus généralement reconnues, notamment l'altruisme et le sacrifice.
Par Jean Garneau, psychologue


Relever le défi de la mort
Cet article est la suite de "La mort: un défi de la vie". Il ne devrait être lu que par les personnes qui connaissent déjà le précédent. Ce dernier présentait les principales formes du déni de la mort en décrivant les divers évitements particuliers qui le motivent. Celui-ci porte sur la saine acceptation de cette réalité fondamentale; il explique comment on peut relever avec succès le défi existentiel que la mort nous présente et quels sont les bénéfices pour la personne qui le relève.
Par Jean Garneau, psychologue


L'estime de soi
Cet article présente ce qu'est l'estime de soi et son importance pour la qualité de notre vie.  Vous pourrez répondre à une auto-évaluation qui vous préparera à la suite : comment développer l'estime de soi?
Par Michelle Larivey, psychologue


Comment développer l'estime de soi ?
Cet article est la suite de "L'estime de soi".  Il explique comment conserver et rehausser l'estime de soi. Voyez  les actions nécessaires pour développer l'estime de soi : m'autoriser à avoir mes émotions et mes besoins, respecter qui je suis, utiliser mes talents et capacités et adopter certaines attitudes propices au développement de l'estime de soi.
Par Michelle Larivey, psychologue


L'ivresse : la dérive des illusions
Certaines personnes, d'une manière plus ou moins consciente, ont le réflexe de s'étourdir, de s'engourdir pour éviter leur réalité qui ne convient plus. Cet article présente trois formes d'ivresse, le mal-être intérieur qui y est vécu, les douleurs du passé dont il découle et pourquoi la dérive est une nécessité. Enfin, vous verrez comment on peut sortir de l'ivresse, comment on peut remettre en place et en équilibre son réseau émotif.
Par Bruno Roberge, psychologue


Fuir ou affronter ses difficultés
Les difficultés font partie de la vie; elles ne sont pas optionnelles. Mais quand nous y sommes confrontés, deux options sont toujours disponibles: éviter ou faire face. Peu importe la difficulté à laquelle nous sommes confrontés, nous avons toujours le choix entre la concevoir comme un mur infranchissable ou l'aborder comme un défi à relever. Selon l'attitude que nous adoptons, les résultats sont différents. Que ce soit consciemment ou non, nous faisons toujours ce choix et nous vivons avec ses conséquences. Cet article vous invite à le faire de façon plus éclairée en examinant clairement les conséquences de chacune des deux options.
Par Karène Larocque, psychologue


L'alcoolisme d'un proche
Vivre en couple avec un conjoint qui souffre d’un problème d’assuétude est un défi difficile à relever et même parfois insurmontable. Cet article vous offre une occasion de réfléchir sur les différentes avenues dans lesquelles nous entraîne cette dynamique familiale particulière. A l’aide de différents exemples, vous découvrirez les pièges à éviter et les attitudes saines qu’on peut adopter pour les contourner ou les désamorcer.
Par Bruno Roberge , psychologue


La résilience, reflet de notre époque
En psychologie, le terme 'résilience' désigne la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Dans cet article, Jean Garneau tente de mettre en lumière les aspects les plus importants de cette notion et d’expliquer pourquoi elle est particulièrement utile à ce moment-ci de l’histoire.
Par Jean Garneau, psychologue


Enseigner la résilience
Dans ce deuxième articles sur la résilience, le psychologue Jean Garneau tente de montrer comment nous pouvons contribuer activement au développement de la résilience chez les personnes qui sont exposées à des traumatismes ou à des épreuves graves.
Par Jean Garneau, psychologue



Intervention


L'auto-développement : 20 ans déjà
En 1979, Jean Garneau et Michelle Larivey présentaient l'ensemble de leur approche psychothérapeutique dans «L'auto-développement : psychothérapie dans la vie quotidienne». Vingt ans plus tard, ils exposaient dans un article les changements apportés à travers les années et les motifs précis de ces améliorations dictées essentiellement par les exigences de la pratique clinique. Ce document est une mise à jour de cet article.
ParJean Garneau et Michelle Larivey, psychologues


Les chemins de la croissance
Ce texte s'adresse principalement aux personnes qui s'occupent activement de leur développement personnel. Vous y verrez une description des principales étapes: Se faire une place, s'explorer, s'assumer ouvertement et résoudre ses transferts. Vous trouverez aussi des moyens efficaces de faciliter le passage d'une étape à une autre et les pièges à éviter!
Par Michelle Larivey, psychologue


L'auto-développement: Une stratégie d'instrumentation
Dans cet article, Jean Garneau, contribue à préciser la définition du concept d'instrumentation en mettant en lumière la dimension pratique de ce dernier. Il y distingue les principaux types d'instruments à transmettre et précise les caractéristiques nécessaires de chacun. Il termine en tentant de voir dans quelle mesure les psychologues d'écoles de pensée différentes s'entendent sur les instruments à transmettre.
Par Jean Garneau, psychologue


Une théorie du vivant
En "Auto-développement", nous visons à favoriser et à maximiser le caractère vivant des personnes; à augmenter leur vitalité. Mais qu'est-ce que signifie ce concept ? Dans cet article, les psychologues Michelle Larivey et Jean Garneau tentent de cerner les caractéristiques du vivant en général et celles de l'humain en particulier.
Par Jean Garneau et Michelle Larivey, psychologues


Les services psychologiques sur Internet ; les limites actuelles
On nous demande souvent si nous faisons de la psychothérapie par courrier électronique; si nous offrons de la consultation sur Internet; de donner des conseils par courrier électronique. Voyez pourquoi nous refusons toujours !
Par Jean Garneau, psychologue


Les recherches sur la cyberdépendance
Quelle valeur devons-nous accorder aux conclusions des recherches qui circulent dans les média et sur le Web? Voici une analyse critique qui évalue la valeur scientifique des conclusions de ces recherches dont on parle un peu partout, particulièrement dans les média.
Par Jean Garneau, psychologue


L’exercice physique: remède à la dépression?
On a plusieurs fois démontré que les nouveaux antidépresseurs sont efficaces pour soulager les symptômes de la dépression majeure. Mais il semble qu'une autre solution soit aussi efficace tout en évitant les effets secondaires du médicament et en promettant un taux de rechute très inférieur. Jean Garneau commente les résultats d'une recherche récente.
Par Jean Garneau , psychologue


e-thérapie: I - Réponses aux questions personnelles
Cet article est le premier d’une nouvelle série sur les interventions psychologiques par Internet. Il vise à faire le point sur notre expérience et notre compréhension d’une des méthodes que nous utilisons depuis quelques années: les réponses individuelles aux questions personnelles. Les articles suivants de cette série traiteront des cours et de la consultation individuelle que nous dispensons sur Internet.
Par Jean Garneau , psychologue


e-thérapie: II - Les programmes Online
Cet article fait partie d’une série concernant nos expériences d'intervention psychologiques sur Internet. Il traite des programmes d'Auto-développement que nous offrons sur Internet : Savoir ressentir et L'expression efficace.
Par Jean Garneau , psychologue


Choisir votre psychothérapeute
Quelles dimensions doivent être considées dans le choix d'un psychothérapeute et quels indicateurs peuvent nous aider à faire un meilleur choix. Jean Garneau indique comment on peut s'assurer de bien choisir le genre de service, vérifier la compétence du professionnel, déterminer quel genre de psychothérapie correspond à nos buts et vérifier si l'individu qu'on recontre sera capable de nous aider.
Par Jean Garneau , psychologue


Enseigner la résilience
Dans ce deuxième articles sur la résilience, le psychologue Jean Garneau tente de montrer comment nous pouvons contribuer activement au développement de la résilience chez les personnes qui sont exposées à des traumatismes ou à des épreuves graves.
Par Jean Garneau, psychologue


Le psychologue humaniste
Le psychologue Jean Garneau définit le coeur de la psychologie humaniste, au-delà des différences d’écoles et des techniques particulières. Il présente les implications principales d'accorder la place centrale à la personne humaine.
Par Jean Garneau, psychologue


Le psychologue humaniste
Le psychologue Jean Garneau définit le coeur de la psychologie humaniste, au-delà des différences d’écoles et des techniques particulières. Il présente les implications principales d'accorder la place centrale à la personne humaine.
Par Jean Garneau, psychologue


Les besoins humains
Nous avons tendance à regrouper un grand nombre d’expériences sous le concept de besoin: caprices, désirs, pulsions, préférences, envies, goûts, manques, etc. Cet article amène des précisions importantes concernant les besoins humains. Il clarifie ce qu'est un besoin et présente quelques typologies pour s'y retrouver.
Par Jean Garneau, psychologue


Reconnaître les vrais besoins
Dans cette deuxième partie, le psychologue Jean Garneau présente une conception qui cherche à identifier les dimensions les plus importantes à considérer pour l’identification des besoins : Vital ou optionnel? Permanent ou variable? Instinct ou liberté? Universels? Il présente aussi des distinsctions importantes : Besoins appris et besoins acquis; besoins et moyen; demandes et obligations.
Par Jean Garneau, psychologue


Répondre au vrai besoin
Dans cette troisième partie, le psychologue Jean Garneau présente une façon concrète de bien identifier notre besoin réel lorsqu’il ne s’impose pas clairement à nous et (2) découvrir comment nous pouvons tenir compte de notre besoin lorsque nous l’avons bien identifié.
Par Jean Garneau, psychologue


Pour recevoir par courier électronique ces articles dès leur parution,
Il vous suffit de vous abonner à notre magazine électronique:
La lettre du psy

Retour au sommet



 
Trouvez ce que vous cherchez sur notre site!

Inscrivez vos mots clés et notre robot cherchera sur toutes les pages de notre site
pour vous indiquer celles qui touchent le sujet qui vous intéresse!


    Rechercher:


ReD Tous droits réservés © 1997-2008 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD



psychologie psychologue = extrait