Ressources en Développement
Les psychologues humanistes branchés !












Le mot de la fin
Par Jean Garneau , psychologue

La lettre du psy
Volume 5, No 2: Février 2001


| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde | Articles |



Copyright ?


Nous avons introduit récemment deux changements importants sur notre site. Je veux attirer votre attention sur ces changements et obtenir vos réactions à ce sujet.

Le premier changement découle de la publication de nos derniers livres: “Les émotions source de vie” et “Ravage et... Délivrance”. Plusieurs des textes que contiennent ces ouvrages ne sont plus complets sur le site redpsy.com .

Le deuxième changement concerne les conditions auxquelles nous accordons la permission de reproduire et distribuer les textes offerts sur notre site.


Les textes incomplets sur le site

Après réflexion, nous avons décidé de retirer du site la plupart des textes qui viennent d’être publiés dans nos deux derniers livres. Il nous semblait injuste de donner gratuitement à tous des textes presque identiques à ceux que d’autres se procuraient en achetant nos livres. De plus, cette concurrence que notre site livrait à nos livres nous semblait un peu déloyale.

Nous avons hésité à le faire. Nous aimons la politique de générosité qui caractérise notre site depuis ses débuts et nous répugnons à la changer. De plus, nous sommes sensibles au fait que certains utilisateurs de notre site n’ont pas les ressources financières pour se procurer facilement tous nos ouvrages qui les intéressent.

Nous avons donc choisi une solution de compromis. Chaque article publié dans La lettre du Psy demeure accessible à tous, mais plusieurs poèmes de Michelle Larivey ne sont maintenant disponibles que dans “Ravage et... Délivrance”. Il nous semble, en effet, que ces derniers sont un luxe alors que les articles constituent, pour plusieurs personnes, une aide presque nécessaire.


Les articles retirés sont encore accessibles

Pour chaque article que nous avons retiré du site, nous avons laissé la table des matières et une partie de l’introduction. Ceci permet à chacun de vérifier si ce texte l’intéresse vraiment et s’il correspond à ce qu’il cherche.

À partir de là, deux options s’offrent à l’internaute intéressé:

  1. se procurer le livre qui contient la version la plus récente de cet article ou
  2. consulter la version originale du même article, sous la forme où il est paru dans La lettre du Psy. (Cette version est conservée dans la collection permanente de la Bibliothèque Nationale du Canada (BNC) et elle est librement disponible sur le site de la BNC.)

    On peut facilement identifier, en consultant les archives de La lettre du Psy, dans quel numéro chaque article est paru. Ceci permet ensuite de retrouver facilement la version d’origine sur le site de la BNC.
Nous avons aussi voulu éviter à nos visiteurs la frustration de se retrouver à répétition sur des pages qui ne contiennent que des plans d’articles. C’est pourquoi nous avons ajouté dans les menus qui y conduisent un icône identifiant les articles incomplets.

C’est la solution que nous avons imaginée pour tenir compte de tous les facteurs qui nous apparaissent importants. Elle nous permet de continuer à offrir nos articles à tous sans nuire aux ventes de livres qui contribuent au financement de cet important projet.

Nous espérons, bien sûr, que nos lecteurs, eux aussi, considèrent cette solution comme satisfaisante. Je vous invite à me faire parvenir vos réactions et commentaires à ce sujet à . Qu’ils soient positifs ou négatifs, ils m’intéressent vivement et je les communiquerai au reste de l’équipe.


Nouvelle politique pour la diffusion de nos textes

Depuis la création du site redpsy, nous autorisons chaque visiteur à imprimer, pour son usage personnel, une copie de ce qu’il y trouve. Nous autorisons aussi la libre transmission de copies entières de La lettre du Psy.

Nous donnons en plus la permission à tous d’imprimer des copies multiples des textes trouvés sur notre site pour les distribuer gratuitement à leurs clients, leurs collègues, leurs amis, etc. Nous posons une seule condition: que cette copie soit accompagnée d’une page de garde indiquant qu’il s’agit d’un texte tiré du site redpsy.com ou de La lettre du Psy.

Nous savons que plusieurs professionnels et organismes se sont prévalus de ce priviliège; des collections plus ou moins complètes de nos textes sont utilisées dans plusieurs milieux. Certains psychothérapeutes les recommandent ou les distribuent assez régulièrement, des services de PAE en mettent à la disposition de leur clientèle, des cliniques s’en servent fréquemment, d’autres laissent plusieurs textes dans leur salle d’attente.

Il nous fait plaisir de contribuer par là au développement et au mieux-être de personnes que nous n’avons pas l’occasion de rencontrer. Nous n’avons aucune intention de limiter ces formes de diffusion. Mais nous voulons savoir plus précisément quels usages sont faits de nos documents: dans quels milieux ils sont disponibles et de quelle façon les intervenants et les institutions s’en servent pour supporter leur action.

Cette information ne sera pas seulement utile à notre satisfaction. Elle nous aidera également à mieux adapter nos actions lorsque nous sommes invités à donner des conférences ou à intervenir hors de nos bureaux principaux.

C’est pour cette raison que nous avons ajouté une nouvelle condition à la diffusion de nos documents. Nous exigeons d’être informés de ces utilisations de notre matériel. Les conditions auxquelles doivent se soumettre les personnes et les institutions qui diffusent nos textes sont donc maintenant les suivantes:

  • distribuer gratuitement
  • reproduire intégralement
  • ajouter la page de garde que nous fournissons
  • nous informer de cette diffusion à
Il suffit de nous faire parvenir un message indiquant quels sont les textes que vous reproduisez, comment et dans quel contexte vous les utilisez. Par exemple, des avis comme les suivants seraient tout à fait suffisants.

    “Je mets chaque semaine un article de la section Infopsy dans la salle d’attente de mon bureau de psychothérapeute.”

    “Nous gardons une série complète de vos articles à la disposition des intervenants du programme d’aide aux employés de la compagnie XYZ. Ils peuvent ainsi donner une copie à tout client lorsqu’ils le jugent opportun.”
Bien sûr, il nous fera plaisir de recevoir vos commentaires et vos observations sur les impacts et les effets de cette diffusion dans votre milieu.


Jean Garneau
Ressources en développement




Vous pouvez réagir à ce texte ou en discuter avec les autres lecteurs...


Pour trouver autre chose sur notre site
    Rechercher:

Vous n'avez pas encore trouvé ce que vous cherchiez ?


Retour au menu

ReD Tous droits réservés © 2001 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD
Pour aller plus loin dans votre exploration !