Retour au menu principal de ReD


Vous cherchez de l'aide psychologique?

Nos services!

Voyez les autres sections:

La lettre du Psy
Infopsy
Le guide des émotions
Le coffre d'outils
Images intérieures

Voyez aussi...

Quoi de neuf ?
Recherche sur ce site
Calendrier des activités
Qui est ReD ?
Communiquer avec nous

Vous êtes un professionnel de la santé mentale?

Nos services!
Infopsy
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !

Le "Bug" de l'an 2000
Par Jean Garneau , psychologue

Cet article est tiré du magazine électronique
" La lettre du psy"
Volume 3, No 9: Octobre 1999


| Avant d'imprimer ce document | Mise en garde | Autres articles |



Tout le monde le connaît. Il est tellement omniprésent qu'un groupe (Multimédia Blues Band) en a fait une chanson populaire (Y2K) pour dire qu'il ne veut plus en entendre parler.

Les déclarations fracassantes se multiplient: certains disent qu'il ne s'agit que d'un truc pour créer une demande de services ou vendre de nouveaux ordinateurs. Mais d'autres prédisent des pannes d'ordinateurs, d'ascenseurs, d'aqueducs, d'avions, des accidents de trains, voire la fin du monde. Même les banquiers craignent en secret que leurs clients décident de retirer leurs économies tous ensemble en fin d'année.

Pourquoi cette panique, ces prédictions apocalyptiques ? On nous a pourtant bien annoncé que tout était sous contrôle et qu'il ne se passerait rien de grave au tournant du millénaire. Comment se fait-il que ça ne suffise pas à rassurer tout le monde?


Phénomènes de perception

Pour donner à ces réactions leur vrai sens, il faut d'abord comprendre la "magie" particulière qui est rattachée à l'an 2000. Certains de nos mécanismes de base sont directement impliqués dans ce phénomène.

Notre cerveau traite les données qui lui sont fournies par nos sens afin d'en faire des ensembles qu'il peut comprendre ou reconnaître. Notre oeil ne nous fournit qu'un groupe de points lumineux (sensations); il faut une interprétation (la perception) pour savoir que l'objet correspondant est une chaise plutôt qu'un chien ou une maison. C'est ce travail du cerveau qui crée un ensemble unifié à partir d'éléments qui se présentent comme disparates (les sensations).

Cette caractéristique de notre fonctionnement psychique est à l'origine de notre attrait naturel pour les ensembles. On crée spontanément une image unifiée à partir des points d'une peinture impressionniste. Sans avoir besoin de le décider, on crée un ensemble qui a un sens à nos yeux. De la même façon, nous établissons des repères en accordant une valeur particulière aux "chiffres ronds". Par exemple, le trentième anniversaire est beaucoup plus important que le précédent et le suivant. Le commerçant se vante volontiers du 10e anniversaire de son entreprise, mais il ne mentionne même pas son 17e qui, en réalité, serait plus important.

Pour l'an 2000, nous avons affaire à un chiffre "très rond". C'est un millénaire; un événement beaucoup plus important qu'un siècle, par exemple. (Pourtant, aucun d'entre nous ne peut aspirer à assister à deux fins de siècles).

Depuis au moins les années cinquante (encore un "chiffre rond") qu'on nous parle régulièrement de l'an 2000. Dans "L'avenir n'est plus ce qu'il était" (ISBN 2-89037-709-1), par exemple, Michel Saint- Germain a relevé toute une série de prédictions qui ont été faites à travers les années pour décrire la vie en l'an 2000 (et non 1997 ou 2002). Ce chiffre plus "rond" que les autres attire plus particulièrement l'attention; il est normal que nous ayons tendance à lui accorder des vertus particulières.

En plus, à cause des particularités des puces électroniques plus anciennes, les experts nous disent que toutes sortes de phénomènes étranges pourraient se produire au tournant du millénaire parce que ces puces "croiront" être en 1900. Tout ce qui dépend d'une date et est contrôlé par des puces électroniques devient donc vulnérable, au moins en principe. Voilà qui vient ajouter beaucoup de crédibilité et de valeur à l'importance spéciale que nous accordons naturellement au chiffre 2000.

Et chacun y va alors de ses prédictions. Notre attrait pour les unités bien organisées et les chiffres ronds, renforcé par la vulnérabilité réelle de certains systèmes électroniques, nous amène à imaginer des événements spéciaux et exceptionnels pour le premier janvier prochain. Chacun devient un peu prophète.


Création ou transposition

Lorsque vient le temps de prévoir l'avenir, il faut appuyer nos prédictions sur des éléments que nous avons déjà en notre possession. Nous utilisons alors notre compréhension de la nature, de la vie, de la société, des personnes, etc. afin de créer une vision plausible de ce qui n'existe pas encore.

Nous inventons un avenir qui est en continuité avec ce que nous connaissons. Pourtant, la plupart des développements importants surviennent en rupture avec cette continuité: on découvre de façon plus ou moins accidentelle une nouvelle réalité qu'on n'avait jamais vue jusqu'alors et qui modifie toute la suite de l'histoire.

Par exemple, les prédictions qu'on faisait dans les années 60 à propos de l'an 2000 nous présentaient un univers relativement aseptique, très organisé et aux véhicules perfectionnés analogue à celle que présente le dessin animé de la famille Jetson (soucoupes volantes personnelles, robots ménagers intelligents, vidéophone grandeur nature généralisé, etc.). Mais personne ne prévoyait la vraie révolution des communications que permet le réseau Internet. Aucune de ces prédictions ne permettait de se représenter les contacts que nous faisons maintenant chaque jour à la grandeur de la terre et dont nous commençons à peine à découvrir les profondes implications.

En fait, c'est toujours comme ça qu'on imagine l'avenir: on prédit à partir de ce qu'on connaît déjà et en fonction de ce qui est déjà présent en nous. On invente un futur qui s'appuie sur une extrapolation des tendances connues.

Certaines prédictions sont plus complexes ou investies d'une plus grande importance. Ce sont celles qui voient plus loin dans l'avenir et celles qui portent sur des situations qui sont plus importantes à nos yeux. Pour ces inventions plus "chargées", nous prenons appui sur les forces plus centrales qui sont en nous: nos peurs et nos désirs les plus intenses. Nous transformons ces forces vivantes en images de l'avenir qui nous attend.


La découverte de l'an 2000

Pourquoi ne pas nous servir de ce "bug" du millénaire pour nous informer sur ce qui bouillonne en nous-mêmes? Quelles que soient nos prédictions, nous pouvons supposer qu'elles correspondent à nos peurs ou à nos désirs plus ou moins secrets. Faisons la traduction en ramenant nos fantasmes à des manifestations de nos forces de vie et nous aurons récupéré une partie de notre vitalité.

Vous craignez que la banque perde toutes vos économies au tournant du millénaire? Demandez-vous quelles sont les richesses importantes que vous avez déjà l'impression de négliger et que vous craignez de perdre si vous continuez de la même façon. Méritent-elles d'être sauvées?

Vous craignez une "fin du monde" quelconque, la fin de votre vie? Demandez-vous donc en quoi vous avez déjà l'impression de mourir, quels aspects importants de votre vie disparaissent avec le passage du temps. Peut-être est-il encore temps de ressusciter ces dimensions de vous-même avant qu'il soit trop tard, ou même avant la fin de l'année.

Profitons du "bug" de l'an 2000 pour créer un avenir imaginaire. Nos prédictions ne se réaliseront pas, mais elles nous serviront peut-être à réaliser quelques-uns de nos rêves ou à cesser de négliger des dimensions importantes de notre existence.

Au moment où ceci est expédié, il reste encore 61 jours pour le faire. Le temps de changer le cours de notre histoire personnelle.


Jean Garneau Octobre 1999



Pour aller plus loin dans votre exploration !
Pour plus d'explications sur la perception et son utilisation comme outil d'exploration de soi:


Vous pouvez discuter de cet article avec les autres lecteurs...


Pour trouver autre chose sur notre site
    Rechercher:

Vous n'avez pas encore trouvé ce que vous cherchiez ?

Pour en savoir davantage sur la question, ou sur un thème particulier traité dans cet article, vous pouvez poursuivre votre recherche avec ce nouvel outil:

Retour au menu

ReD Tous droits réservés © 1999 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Écrire à ReD