Vous cherchez de l'aide psychologique?

Nos services!
Nos publications!

Voyez les autres sections:

La lettre du Psy
Infopsy
Le guide des émotions
Le coffre d'outils
Images intérieures

Voyez aussi...

Quoi de neuf ?
Recherche sur ce site
Calendrier des activités
Qui est ReD ?
Communiquer avec nous

Vous êtes un professionnel de la santé mentale?

Nos services!
Le  coffre d'outils
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !


C'est comme si...

Type d'outil: Exploration de soi
Forme: Truc pratique
Suggéré par: Karène Larocque, psychologue.
But: Mieux assumer ce que j'exprime



Il est souvent difficile d'assumer nos réactions émotives. Nous avons de la difficulté à laisser voir notre vulnérabilité, nous craignons la réaction de l'autre, etc. C'est pourquoi nous avons tous nos petits trucs pour dissimuler nos émotions devant certaines personnes.

Plutôt que de camoufler nos réactions émotives, nous pouvons les exprimer directement. Cette façon de faire risque d'avoir un impact..

...sur moi: je me respecte, je développe une solidité intérieure.
...sur l'autre: il est plus touché par mon expression.
...sur la relation: le contact est plus vivant.

L'expression "c'est comme si.." est une façon d'éviter d'exprimer directement mes réactions. D'autres expressions ont le même effet: "J'ai l'impression que...", "En quelque part...", "On dirait que..." En fait, ces expressions me permettent de nommer ma réaction à l'autre mais sans vraiment me prononcer, sans l'affirmer ou la porter complètement. Elle permet de contourner certaines peurs mais elle me prive du même coup des avantages de l'expression directe.

Voici quelques exemples:

"Quand tu ne m'écoutes pas, c'est comme si je ne me sentais pas importante à tes yeux"

"Quand je fais ce qui me plaît, sachant que cela te déplaît, c'est comme si j'avais peur que tu arrêtes de m'aimer"

Il suffit d'enlever le "c'est comme si" pour voir la différence.

"Quand tu ne m'écoutes pas, je ne me sens pas importante à tes yeux."

"Quand je fais ce qui me plaît, sachant que cela te déplaît, j'ai peur que tu arrêtes de m'aimer"

Les phrases plus directes (sans "c'est comme si") sont souvent plus difficiles à dire parce qu'à ce moment, je montre vraiment ce que je ressens devant l'autre.

Essayez-le pour vérifier la différence...

ReD Tous droits réservés © 1999 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Écrire à


ReD