Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !
















Section: Trucs pour la vie de couple

| Avant d'imprimer cette page | Mise en garde |


Vous trouverez ici des outils qui vous aideront à retrouver et préserver la vitalité de votre couple. Ils vous permettront d'être plus satisfait dans votre contact avec l'être aimé.

Liste des trucs pour la vie de couple
Partagez vos outils !

Retour au menu principal de ReD


Les autres sections du Coffre d'outils:

| Exploration de soi | Techniques de communication | Inspiration et de réflexion |


Les trucs pour la vie de couple




Dites-le avec votre carte de la St-Valentin !

Type d'outil: exercice
Suggéré par: Karène Larocque, psychologue.
Buts: Mieux assumer mes sentiments à l'égard de mon conjoint et rendre ma relation plus vivante.


Les mots "Je t'aime" peuvent signifier des milliers de choses différentes. Chacun de nous les définirait probablement de façon un peu différente. Et selon les moments, nous exprimons des choses différentes à travers ces mêmes mots. On croit souvent que ces mots en disent long, mais la plupart du temps on ne prend pas le temps de clarifier ce qu'ils signifient au juste.

Vous pouvez profiter de la St-Valentin pour dire clairement à votre conjoint ce que vous lui exprimez lorsque vous prononcez ou écrivez les mots "je t'aime".

Comment faire ?

A. Préparation:

1) Clarifier par écrit ce que vous cherchez à exprimer à votre conjoint lorsque vous lui dites "Je t'aime".

    Si les mots "Je t'aime" n'existaient pas, comment je lui diriez-vous ce que vous voulez lui dire? La réponse à cette question peut contenir plusieurs choses:

    • Ce que vous aimez de cette personne, ce qu'elle vous apporte,
    • les besoins que vous comblez à son contact,
    • pourquoi aujourd'hui vous choisissez cette personne comme compagnon de vie,
    • etc.

    Continuez à écrire jusqu'à ce que vous sentiez que c'est complet.
2) Parmi tout ce que vous avez écrit, cernez ce qui est le plus important pour vous.

3) Choisissez ce que vous voulez lui communiquer et écrivez-le dans votre carte.

B. Le moment venu

1) Au moment de votre choix, remettez la carte à votre conjoint.

2) Demeurez attentif à ce que vous ressentez pendant qu'il la lit.

3) Essayez d'identifier l'effet de cet exercice sur votre relation.

Variantes plus intenses (remplacez une étape par son équivalente ci-dessous):

B-1) Lisez vous-même votre carte à votre conjoint. Arrêtez de temps en temps pour le regarder et vous laisser toucher par ce que vous ressentez à ce moment.

B-2) Après que votre conjoint a lu votre carte, communiquez-lui ce que cela vous fait qu'il lise ce que vous avez écrit.

B-3) Amorcez avec lui un échange sur l'effet de cet expression sur votre contact à ce moment.

Bonne St-Valentin !

J'aimerais connaître les résultats que vous avez obtenus et les difficultés que vous avez rencontrées dans cet exercice. Vous pouvez m'écrire à




Où en suis-je avec l'autre

Type d'outil: exercice
Suggéré par: Michelle Larivey, psychologue


Situation:

J'ai l'impression que notre relation est arrêtée. Je ne sais plus ce que je ressens pour toi. Parfois même, je me demande si je ressens encore quelque chose. Je suis perplexe. Je m'inquiète. Je ne sais que faire.

But de l'exercice: Se clarifier soi-même face à l'autre

Exercice

Regarder l'autre, en respirant bien, et demeurer disponible à ce qui survient en moi. Il est important de ne pas censurer ce qui surgit, qu'il s'agisse d'une sensation, d'une émotion, d'une impulsion, d'une pensée, d'un souvenir...

Les obstacles et leurs solutions

  1. Sensation de blocage ( je deviens tendue, je gèle, je paralyse, je raidis, je cesse de respirer...)

    Continuer de regarder plus longtemps en demeurant en contact avec la sensation de blocage et en respirant profondément pour détecter le sentiment que je repousse.

    Si j'ai encore de la difficulté à identifier ce que je repousse ou ce que je contiens, faire, à plusieurs reprises, une alternance entre: regarder en demeurant disponible à ce qui me frappe chez l'autre, puis ramener mon attention à l'intérieur de moi pour identifier ce qui se passe en moi.

  2. Émotion difficile à identifier (je ressens un malaise, une fébrilité, une angoisse, un vide...)

    Continuer à regarder en demeurant attentive à cette expérience, comme dans le cas de la sensation de blocage.
Posologie:

Faire cet exercice quatre à cinq fois par jour, dans diverses situations. Le faire certaines fois à l'insu de l'autre, d'autres fois pendant que lui aussi me regarde. Le faire, certaines fois, pendant qu'il s'adresse à moi, d'autres fois pendant que je m'adresse à lui.

Consigner ces réactions dans mon journal. Considérer ces constatations comme les pièces d'un casse-tête en attendant d'y voir plus clair. Ça prend plusieurs morceaux du casse-tête pour avoir une bonne représentation de l'image. À un certain moment, vous aurez beaucoup d'information sur vos sentiments et vos réactions. Vous saurez alors davantage ce que vous vivez.

J'aimerais avoir des nouvelles des résultats que vous obtenez avec cet exercice ou des difficultés que vous rencontrez en le faisant. N'hésitez pas à m'écrire à




Me servir de ses critiques

Type d'outil: exercice
Suggéré par: Michelle Larivey, psychologue


L'intimité permet de connaître l'autre en profondeur. Qui est mieux placé que mon conjoint ou mon ami pour commenter mes attitudes et mes comportements? Qui est plus susceptible que lui de souffrir ou d'apprécier divers aspects de ma personnalité? Prendre la peine, même si c'est un peu difficile pour mon orgueuil ou mon image, d'écouter ce que l'autre pense de moi peut s'avérer enrichissant pour moi et pour notre vie à deux.

Situation:

Chaque fois que mon conjoint me fait une remarque qui ressemble à une critique je suis insultée. Typiquement je lui réponds qu'il est mal placé pour me juger puisque de mon côté je pourrais aussi lui reprocher ceci ou cela. Dans le meilleur des cas, l'échange s'arrête là. Au pire, nous versons dans l'escalade. Les deux situations sont stériles et laissent des marques. Si je continue à réagir ainsi à ses remarques, il finira par ne plus m'en faire. Si ce genre d'échange dégénère toujours en chicane blessante, nous en sortirons avec des marques et chercherons à l'éviter. Ces évitements ruinent la vitalité du couple.

Exercice

  1. Au lieu de me défendre, faire l'effort d'entendre sa remarque. Si ce qu'il me dit n'est pas clair, le faire expliciter. (Attention.! Je ne suis pas réellement intéressée à comprendre ce qu'il me reproche, j'afficherai la même attitude que d'habitude sous un comportement nouveau.)

  2. Lui demander de plus comment il réagit à ce qu'il me reproche. (De quelle façon est-il dérangé ou atteint?)

  3. Lui demander quelle différence cela ferait dans sa vie que je fasse ce changement.

    À partir de ces informations, réfléchir. Les questions suivantes pourraient alimenter ma réflexion.

  4. Questions:
    • suis-je d'accord avec sa remarque (au fond de moi) ?
    • à quoi le comportement ou l'attitude reproché me sert-il (ou me permet-il d'éviter) ?
    • le comportement ou l'attitude qu'il me reproche est-il sain pour moi ?
    • d'après moi, est-ce à moi de changer ou à lui de composer avec cela et pourquoi ?
    • est-il sain pour moi de changer sur ce point ?
    • est-il sain pour lui de composer avec cet aspect de moi ?

  5. Lui rendre compte de ma réflexion.

  6. Identifier ce que cela m'apporte et apporte à notre vie de couple de faire cet exercice.

    Si, de mon côté, j'ai des reproches à lui adresser, choisir une autre occasion de le faire pour ne pas mêler les cartes.

J'aimerais avoir des nouvelles des résultats que vous obtenez avec cet exercice ou des difficultés que vous rencontrez en le faisant. N'hésitez pas à m'écrire à

ReD Tous droits réservés © 1997-2005 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Écrire à ReD