Retour au menu principal de ReD


Vous cherchez de l'aide psychologique?

Nos services!

Voyez les autres sections:

La lettre du Psy
Infopsy
Le guide des émotions
Le coffre d'outils
Images intérieures

Voyez aussi...

Quoi de neuf ?
Recherche sur ce site
Calendrier des activités
Qui est ReD ?
Communiquer avec nous

Vous êtes un professionnel de la santé mentale?

Nos services!
Le coffre d'outils
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes !


Profiter des fêtes de famille
______________________________________________

Type d'outil: Communication
Forme: Technique
Suggéré par: Ressources en Développement
______________________________________________

But:
  • Ranimer les relations éteintes.

| Avant d'imprimer cet outil | Mise en garde | D'autres outils! |



Rationnel

Pour un grand nombre de personnes, les fêtes de famille sont un fardeau plus qu'un plaisir. Malgré le désir de s'amuser, on y vit souvent un profond ennui, une sombre solitude ou des colères plus ou moins retenues. Cet outil vise à fournir des suggestions qui permettront peut-être de sortir de ces impasses.

L'ennui, la solitude et la frustration dont se nourrit la colère sont les conséquences inévitables du silence. C'est parce que nous ne disons pas les choses importantes aux personnes qui nous importent le plus que nous vivons ce sentiment d'isolement et d'être étranger envers elles. C'est parce que les émotions qui nous habitent sont immobilisées derrière un mur de silence (et souvent une indifférence qui n'est qu'apparente) que nous tombons dans l'ennui. C'est parce que nous n'arrivons pas à faire une place adéquate à nos frustrations importantes que nous en venons à devenir agressifs avec ceux qui nous sont chers.

Les rencontres familiales traditionnelles sont une occasion remarquable de sortir du silence pour raviver nos relations avec les personnes qui nous importent le plus. La tradition veut qu'on y rencontre "la famille au complet" et qu'on y échange des souhaits et des cadeaux. Si on veut en profiter, ces coutumes peuvent servir de prétexte pour faire des pas importants qu'il serait plus difficile de faire en temps normal.

Il ne s'agit pas d'entreprendre une longue séance de "lavage de linge sale en famille", ni de se "décharger le coeur" de tout ce qu'on a toléré en silence depuis des années. Il s'agit plutôt de retrouver, au centre de soi, la vérité non dite qui ouvrira la porte au renouvellement du lien. Une fois ce besoin identifié, il s'agit de lui faire une place satisfaisante qui tienne compte de l'ensemble de la situation: mes désirs et mes limites, la personnalité de l'autre, les autres personnes qui sont sur place, etc.


Quelques exemples:

Une carte de souhaits où on exprime notre désir de rapprochement à la personne dont on se trouve plus loin qu'on le voudrait.

Pour accompagner un cadeau: un petit mot bien choisi où on exprime l'admiration, l'estime ou la reconnaissance qu'on dissimule habituellement.

Ajouter un mot qui traduit bien nos sentiments à un geste rituel comme l'accolade.

Dans les échanges de souhaits: proposer, à la personne avec laquelle on a un vieux conflit, une rencontre spéciale pour tenter de le résoudre enfin.

Laisser voir sa fierté ou sa joie aux personnes dont l'estime nous importe le plus.

Porter un toast à quelqu'un pour lui manifester publiquement un sentiment réel et important.


Comment procéder


A: Préparation (à l'avance, au moins la veille)

  1. Identifier ce qui a le plus d'importance dans notre relation actuelle avec chaque personne.

  2. Pour chaque personne, cerner le besoin qui est en cause: ce qu'on voudrait, ce qui nous manque, ce qu'on espère.

  3. Formuler par écrit ce qu'on aurait à dire sur la question à la personne concernée.

  4. Vérifier s'il s'agit d'un reproche. Si oui: reformuler d'une façon qui traduise mieux notre besoin sans se cacher sous un reproche.

  5. Vérifier s'il s'agit d'une attaque. Si oui: reformuler d'une façon qui traduise mieux notre besoin sans se dissimuler derrière une agression.

  6. Vérifier si nous sommes prêt à assumer cette expression. Il est normal de trouver qu'il y a un risque, que c'est compromettant, qu'on pourrait être ému ou émouvoir: l'important est d'être prêt à vivre avec ce risque et les réactions.

  7. Choisir la façon d'exprimer ce message. Est-ce que je veux le dire de vive voix et profiter du moment spécial que cela créera entre nous? Est-ce que je préfère le laisser discrètement par écrit et nous donner à tous deux un peu plus de temps d'apprivoisement? Peu importe la méthode choisie, pourvu qu'elle respecte à la fois ce que je veux exprimer et les deux personnes impliquées.

B: Exécution

  1. Décider quel est le moment le plus opportun.

  2. Passer à l'action. Une fois la décision bien prise, il s'agit de la suivre. Ce ne sera pas plus facile ni moins nécessaire dans un an! Mais attention: toute expression de ce genre doit être faite sans "l'aide" de l'alcool. Le courage puisé dans la boisson est illusoire; il nous laisse ensuite incapables d'assumer réellement ce que nous avons fait.

Heureuses retrouvailles!



Pour trouver d'autres outils!


ReD Tous droits réservés © 1999 par Ressources en Développement inc.
Nous n'exprimons aucune opinion concernant les annonces google
Si vous voulez reproduire ou distribuer ce document, lisez ceci
Communiquer avec ReD